JO 2021 : Julian Alaphilippe tire un trait sur Tokyo et ses ambitions d'or olympique

Le champion du monde français, qui va bientôt être papa, a annoncé vendredi sur les réseaux sociaux qu'il ne participerait pas à la course en ligne des Jeux olympiques cet été.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) après sa troisième victoire à la Flèche wallonne, 21 avril 2021. (ERIC LALMAND / BELGA)

Il ne fera pas le doublé champion du monde-champion olympique. Julian Alaphilippe a annoncé, vendredi 14 mai sur son compte Instagram, qu'il ne prendrait pas part aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021, dont la course en ligne est prévue le 24 juillet. "C'est une décision personnelle et mûrement réfléchie", a-t-il précisé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julian Alaphilippe (@alafpolak)

"Des objectifs de fin de saison ont été définis et dans ce sens des choix doivent être faits", poursuit le coureur de la Deceuninck-Quick Step, quatrième des derniers Jeux Olympiques, à 22 secondes du vainqueur Greg Van Avermaet, alors qu'il avait chuté dans une descente à onze kilomètres de la ligne.

Deux premières étapes du Tour taillées pour lui

Le Français de 28 ans renonce donc une course prévue seulement six jours après l'arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées. La Grande Boucle est d'ailleurs l'un des objectifs phares de sa saison, lui qui pourrait profiter rapidement de deux étapes taillées pour son profil - Landerneau ou Mûr-de-Bretagne - afin d'endosser le maillot jaune.

Julian Alaphilippe se concentrera ensuite, en fin de saison, sur la conservation de son titre de champion du monde. "Je serai très fier de porter le maillot de l'équipe de France pour les prochains championnats du monde", a glissé "Alaf". Les Mondiaux auront lieu le 26 septembre prochain, dans les Flandres, en Belgique.

Enfin, la future paternité de Julian Alaphilippe prévue dans les prochaines semaines n'est sûrement pas étrangère à son choix de renoncer à un voyage long et compliqué au Japon. La France devra en tout cas se trouver un nouveau leader.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.