Cet article date de plus de cinq ans.

Inédit : un noir africain, Teklehaimanot, bientôt au départ du Tour de France

Le cycliste érythréen Daniel Teklehaimanot a été sacré meilleur grimpeur du Dauphiné dimanche. Il sera aussi le premier noir africain à prendre le départ du Tour de France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Daniel Teklehaimanot sacré meilleur grimpeur au Criterium du Dauphiné © maxppp)

 Du haut de son mètre 88, Daniel Teklehaimanot rayonne. Le maillot rouge à pois blancs est taillé pour lui. En devenant le meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné, l’Erythréen s’est ouvert les portes de la Grande Boucle : "C’est fantastique pour moi ! J’en rêve depuis longtemps , raconte-t-il, j’ai travaillé dur pour cela, comme les autres. Tout le monde veut faire le tour ! Je suis très heureux de me retrouver parmi eux ." 

Il avoue rêver de porter le maillot à pois sur le Tour de France, mais garde les pieds sur terre : "Si je le porte ne serait-ce qu’un jour ce serait déjà super pour moi ! "

"Ouvrir la porte au cyclisme africain"

Cette victoire est une première historique pour Daniel Teklehaimanot, mais aussi pour son équipe MTN-Qhubeka. La présence du coureur sur le Tour de France constituera un coup de projecteur inédit sur le cyclisme du continent africain. Le manager sportif de MTN, Douglas Ryder s'en réjouit: « C’est génial pour notre équipe, pour l’Erythrée aussi. On va ouvrir grand la porte au cyclisme africain, montrer le potentiel de ses coureurs, comme Daniel l’a montré ici sur le Dauphiné. Ca montre que si vous aidez les talents d’Afrique et que vous leur donnez les bons outils, ils peuvent faire partie des meilleurs coureurs de la planète… Et ce n’est que le début! »

Et Daniel Teklehaimanot ne sera peut-être pas le seul erythréen sur le Tour… Il pourrait être accompagné par Merhawi Kudus, son co-équipier chez MTN.

A LIRE AUSSI ►►► Christopher Froome remporte le Critérium du Dauphiné

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.