Giro 2022 : le Belge Thomas De Gendt remporte une huitième étape mouvementée à Naples, Guillaume Martin quatrième au classement général

Grand animateur de l'étape, samedi, le Néerlandais Mathieu van der Poel a été piégé dans le final et n'a pu défendre ses chances.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Belge Thomas De Gendt célèbre sa victoire sur la huitième étape du Giro, à Naples, le 14 mai 2022. (LUCA BETTINI / AFP)

Une étape sur courant continu. Il n'y a presque pas eu de repos pour les coureurs lors de ce huitième épisode du Giro, samedi 14 mai, sous le soleil de Naples. Lorsque le rythme est élevé, il en est un qui aime ça : Thomas De Gendt (Lotto-Soudal). Grand spécialiste des échappées victorieuses, le Belge a levé les bras après un gros coup de force dans les 30 derniers kilomètres, notamment avec son comparse Harm Vanhoucke. Le Wallon a devancé dans un sprint tout en puissance l'Italien Davide Gabburo (Bardiani-CSF-Faizanè) et l'Espagnol Jorge Arcas (Movistar). Juan Padro Lopez (Trek-Segafredo) conserve quant à lui son maillot rose.

Pour gagner, il ne fallait peut-être pas être le plus fort, mais le plus malin. Thomas De Gendt l'a emporté car il a réussi à piéger le cador de cette échappée, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix). La star néerlandaise, premier maillot rose de ce Giro, a attaqué tout seul dès le coup d'envoi de cette huitième étape. Rejoint par plusieurs coureurs, il a ensuite été le premier attaquant de l'échappée à 45 km du but, devant Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert) et Mauro Schmid (Quick-Step Alpha Vinyl), avant d'être repris. Il termine finalement septième.

Le Français Guillaume Martin (Cofidis) a pointé le bout de son nez en se mêlant à la bonne échappée du jour. Déçu après avoir perdu du temps au général au sommet de l'Etna, le Normand s'est vite repris avec une belle étape (9e à 33 secondes du vainqueur). Il a tenté de s'accrocher aux attaques successives de "VDP", a repris trois minutes au peloton maillot rose et s'est replacé au quatrième rang au général, à une minute et six secondes de Juan Pedro Lopez.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Giro 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.