Flèche Wallonne : Julian Alaphilippe s'impose au sprint face à Primoz Roglic pour un troisième sacre

Julian Alaphilippe a remporté la Flèche Wallonne pour la troisième fois de sa carrière.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Julian Alaphilippe, vainqueur pour la 3e fois de la Flèche Wallonne, le 21 avril 2021. (ERIC LALMAND / BELGA MAG)

Comme souvent, le Mur de Huy a été le juge de paix de la Flèche Wallonne, mercredi 21 avril, malgré de nombreuses tentatives d'échappées. Et comme souvent aussi ces dernières années, c'est Julian Alaphilippe qui a triomphé au sommet. Au sprint, il domine Primoz Roglic qui avait été le premier des favoris à tenter sa chance dans les derniers hectomètres de la course.

Il faisait évidemment partie des favoris, mais en arrivant au départ de cette Flèche Wallonne, Julian Alaphilippe n’affichait pas une confiance aussi écrasante qu’il avait pu montrer lors de ses précédentes victoires. Cette saison, le champion du monde ne comptait qu’une seule victoire sur Tirreno-Adriatico et avait traversé les classiques flandriennes dans un certain anonymat malgré quelques tentatives sur le Tour des Flandres. Ce mercredi, le Français a remis les pendules à l’heure sur l’une de ses courses fétiches.

Bien placé dans le groupe de favoris au pied du Mur de Huy, Julian Alaphilippe a pourtant vu Primoz Roglic placer la première banderille à 300 mètres de l’arrivée. Mais le punch du maillot arc-en-ciel lui a permis de reprendre, petit à petit, les quelques encablures qui le séparaient du Slovène, pour finalement le régler au sprint. Il signe ainsi sa troisième victoire sur cette épreuve et se rapproche ainsi du record d’Alejandro Valverde (5) qui complète le podium aujourd'hui, à 40 ans.

“Depuis le début de saison je n’ai pas beaucoup gagné, j’avais à coeur de relever les bras et sur une course aussi dure que la Flèche, j’avais envie de regagner. Je suis content d’y être arrivé” a-t-il déclaré après l’arrivée. “Ils (ses coéquipiers) ont fait un gros boulot, je suis fier d’eux. On avait à coeur de bien faire et ils m'ont fait confiance (...) Je suis resté placé comme il fallait, je savais ce que j’avais à faire. Ce sont les jambes qui ont fait la différence. Je savais que ça n'allait pas être facile face à Roglic. (...) Celle-là avec le maillot arc-en-ciel, elle fait vraiment du bien."

3 français dans les 10

Derrière la victoire de Julian Alaphilippe, d’autres tricolores ont pris de belles places d’honneur parmi les favoris. Déjà quatrième l’an passé, Warren Barguil (Arkea Samsic) a pris la cinquième place juste devant l’homme en forme du moment, Tom Pidcock (Ineos- Grenadiers). David Gaudu (Groupama-FDJ) a également confirmé sa bonne forme du moment en prenant la septième place.

La déception du jour vient de Benoît Cosnefroy (AG2R Citroen). La saison passée, le Normand avait éclaboussé les classiques ardennaises de son talent en prenant notamment la 2e place de la Flèche Wallonne, laissant espérer de très bonnes choses pour les années à venir. Aujourd’hui, il était pourtant en tête du groupe de favoris à 500 mètres de l’arrivée, mais n’a pas pu suivre les attaques de Roglic et d’Alaphilippe, pour finalement sombrer et terminer à la 18e place. 

Classement : 

1. Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck), les 193,6 km en 4 h 36:25.
2. Primoz Roglic (SLO/JUM) m.t.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 06.
4. Michael Woods (CAN/ISR) 08.
5. Warren Barguil (FRA/ARK) 11. 
6. Tom Pidcock (GBR/INE) 11.
7. David Gaudu (FRA/FDJ) 11.
8. Esteban Chaves (COL/BIK) 11.
9. Richard Carapaz (ECU/INE) 11.
10. Maximilian Schachmann (GER/BOR) 16.
....

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.