Cet article date de plus de six ans.

Dix visages de rescapés de l'Enfer du Nord

Les pavés de la quatrième étape du Tour de France ont marqué les esprits, mais aussi les organismes. A l'arrivée, l'ensemble des coureurs a franchi la ligne le visage marqué par la poussière des secteurs pavés. Portraits de dix "gueules cassées", à l'arrivée de Cambrai.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Matthias Frank, épuisé à l'arrivée de la 4e étape.  (PICASA)

Certains ont le regard hagard. D'autres ne savent plus où ils sont. La ligne est passée, l'effort du jour terminé. L'Enfer du Nord est enfin vaincu pour ces hommes, qui doivent regrimper sur leurs montures le lendemain. 

Edvald Boassen Hagen (MTN Qubeka)

Boasson Hagen.

5e de l'étape, à 03 secondes de Tony Martin.

Greg Van Avermaet (BMC)

4e, à 03". 

Bryan Coquard (Europcar)

10e d'étape, à 03". 

Jean-Christophe Peraud (AG2R La Mondiale)

Peraud.

26e d'étape, à 03".

Florian Vachon (Bretagne Séché-Environnement)

128e d'étape, à 5'37". 

Warren Barguil (Giant Alpecin)

21e d'étape, à 03".

Jan Bakelants (AG2R La Mondiale)

Bakelants

32e d'étape, à 03".

Nicolas Roche (Team Sky)

Roche.

43e d'étape, à 51". 

Angelo Tulik (Europcar)

Tulik.

36e d'étape à 18".

Matthias Frank (IAM)

Frank.

28e d'étape, à 03". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.