REPLAY. Tour de France 2018 : revivez la légendaire ascension de l'Alpe d'Huez

Trois ascensions hors catégorie, 5 000 mètres de dénivelé et une montée mythique sont au programme de la 12e étape de la Grande Boucle. 

Voir la vidéo
Ce qu'il faut savoir

C’est le grand classique du genre qui clôture le chapitre alpestre du Tour de France 2018. Jeudi 19 juillet, les coureurs vont devoir parcourir les 175,5 kilomètres qui séparent Bourg-Saint-Maurice (Savoie) de l'arrivée au sommet des fameux 21 lacets de l’Alpe d’Huez (Isère). Une étape que vous pouvez voir et commenter sur notre site franceinfo.fr.

Sky prend les commandes. Mercredi 18 juillet, l’arrivée à La Rosière (Savoie) s'est conclue en faveur de l'équipe Sky, le Gallois Geraint Thomas s’emparant du maillot jaune, grâce à sa victoire d’étape, devant son leader Chris Froome, qui prend la 2e position au général avec 1’25’’ de retard.  L'addition a été conséquente pour le Français Romain Bardet (AG2R), le Colombien Nairo Quintana (Movistar), l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL-Jumbo), qui ont concédé près d'une minute à Thomas dans le final. 

La montée mythique aux 21 lacets. Les coureurs passeront de la vallée de la Tarentaise à la vallée de la Maurienne, par une montée particulièrement usante et éprouvante pour l’organisme : le col de la Madeleine (25,3 kilomètres à 6,2%), la première des trois ascensions hors catégorie. Les cyclistes enchaîneront sur les spectaculaires lacets de Montvernier, avant d’aborder l’un des cols les plus féroces de France : La Croix de Fer (29 km à 5,2%). La montée mythique des 21 virages qui conduisent à l’Alpe d’Huez fournira un verdict provisoire.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TDF

22h40 : L'Italien Vincenzo Nibali, blessé, abandonne le Tour de France. Plus d'informations dans notre article.

20h24 : Vincenzo Nibali a chuté lourdement à 4 kilomètres de l'arrivée. Il a repris le vélo et a terminé l'étape à la 7e place, à seulement 13 secondes du vainqueur, le Gallois Geraint Thomas.

20h24 : L'Italien Vincenzo Nibali est allé passer des examens complémentaires après sa chute dans la 12e étape du Tour de France, tout à l'heure, à l'Alpe d'Huez. Il pourrait souffrir d'une fracture de vertèbre, selon le médecin de l'équipe Bahrein.

18h13 : Mais avant, revenons un peu sur l'étape quotidienne du Tour de France. A 6 kilomètres de l'arrivée, en pleine montée de l'Alpe d'Huez, Chris Froome a été pris à partie par un spectateur.

17h55 : Grâce à sa troisième place à l'Alpe d'Huez, le Français Romain Bardet gagne deux places au général. Le dossard 21 est désormais sixième du général, avec 3'07 de retard sur Geraint Thomas.

17h54 : Geraint Thomas creuse l'écart avec ses poursuivants au classement général. Grâce aux bonifications, le Gallois a désormais 1'39 d'avance sur Chris Froome (contre 1'25 avant l'étape) et 1'50 sur Tom Dumoulin (contre 1'44).

17h54 : Le patron, c'est lui ! Le maillot jaune, Geraint Thomas (Sky), remporte sa deuxième victoire d'étape consécutive. Voici son arrivée, avec une belle accélération dans le dernier virage pour semer ses camarades de tête.




17h42 : Le Britannique Geraint Thomas s'impose à l'Alpe d'Huez et conforte son maillot jaune.

17h42 : Les quatre premiers sont rejoints par Mikel Landa sous la flamme rouge, et Vincenzo Nibali n'est plus loin.

17h39 : Pour regarder le dernier kilomètre de cette 12e étape du Tour de France, c'est ici, dans notre direct.

17h38 : @jlb : En effet, on a vu peu de secteurs où le public a pu s'inviter sur la chaussée. Un journaliste du Monde livre des éléments d'explications.

17h42 : On a vraiment l’impression qu’il y a moins de monde que d’habitude sur l’Alpe d’Huez

17h40 : Quatre hommes sont désormais en tête : Chris Froome, Tom Dumoulin, Geraint Thomas et... Romain Bardet (de gauche à droite). Le Français place même une nouvelle accélération, mais Chris Froome ne le laisse pas s'échapper.

17h39 : C'est fini pour Steven Kruijswijk, qui se fait avaler par Christopher Froome, qui a pris la tête de la course à moins de 4 km de l'arrivée. L'Italien Vincenzo Nibali a chuté au contact du public, mais a pu se relever.

17h23 : C'est au tour du Français Romain Bardet d'attaquer, après la tentative avortée de Vincenzo Nibali. Le leader d'AG2R La Mondiale semble mieux parti que l'Italien... Et Steven Kruijswijk n'a plus que 2' d'avance.

17h24 : Ce n'est qu'un au revoir... Alors que le groupe maillot jaune continue de réduire l'écart, Steven Kruijswijk ne peut désormais plus prétendre à la 1re place du classement général à l'issue de l'étape. On peut toutefois imaginer qu'il sera récompensé du dossard du combatif du jour.

17h17 : En réalité c'est kr-oeil-s-veille-k

17h17 : il faut dire croeil (comme dans oeil)-s-veille (comme dans veille) - k.... croeilsveiilleke, quoi

17h16 : Merci à vous qui, dans les commentaires, nous donnez quelques précisions sur la prononciation de Steven Kruijswijk, qui est aux commandes de la course.

17h16 : @ratzmo : En effet, leur aventure s'est terminée et il n'y a plus de poursuivant entre le groupe maillot jaune et la tête de la course. Warren Barguil, 21e au général, est actuellement en 26e position, avec 5'47 de retard sur l'homme de tête.

17h20 : Et qu'en est-il des poursuivants dont faisait partie Barguil? Rattrapés par le groupe maillot jaune ?

17h19 : L'Italien Vincenzo Nibali, 4e au général, attaque et tente de semer le groupe maillot jaune. Il passe sous la banderole des 10 km et semble sur le point de se faire rattraper.

17h19 : La configuration de la course, à 10 km de l'arrivée, est la suivante :

• Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo) est en tête, avec 3'26 d'avance.

• Le groupe maillot jaune, avec une dizaine de coureurs dont Romain Bardet, grignote progressivement son retard.

17h19 : Vous vous demandez comment prononcer Steven Kruijswik ? a ressemble à quelque chose comme "Krœi-chwek".

17h00 : C'est parti pour la montée de l'Alpe d'Huez, avec toujours un homme en tête : Steven Kruijswijk. Il a perdu près de deux minutes d'avance depuis le col de la Croix de Fer. Il lui reste 4'10 de marge sur le peloton à l'heure d'attaquer les premiers lacets.

16h57 : @berniethereal : Depuis la première ascension dans le cadre du Tour en 1952, quatre Français ont inscrit leur nom au palmarès de l'Alpe d'Huez : Bernard Hinault (1986), Pierre Rolland (2011), Christophe Riblon (2013) et Thibaut Pinot (2015).

16h57 : Bonjour, quels coureurs francais ont dejà remporté la victore d'étape à l'Alpe d'Huez ?

16h51 : Malgré son maillot jaune et sa forme olympique, Geraint Thomas assurait, hier soir, qu'il restait au service de son leader, Chris Froome. "Le but principal est de gagner le Tour et Froomey reste notre meilleure carte", disait-il. Lui qui n'a jamais fait mieux que 15e du Tour affirmait qu'il se contenterait d'un podium final.

16h48 : @anonyme : En effet, les chances de victoire finale de Romain Bardet s'amenuisent un peu plus. Après les abandons d'Axel Domont et d'Alexis Vuillermoz, le voilà désormais privé de Tony Gallopin. Il ne lui reste plus que quatre équipiers pour tenter de contester la domination de l'équipe Sky.

16h57 : Il ne reste plus beaucoup d’équipiers à Romain Bardet si je ne me trompe pas. Ça va être dur pour lui !

16h44 : @ratz : Bonjour. Voici les coureurs qui ont renoncé depuis le début de l'étape, fatale à plusieurs sprinters : Marcel Sieberg (Lotto-Soudal), Fernando Gaviria (Quick-Step Floors), André Greipel (Lotto-Soudal), Rick Zabel (BMC), Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo) et Tony Gallopin (AG2R La Mondiale).

16h41 : Bonjour, un petit point sur les abandons du tour de France svp ? Merci !

16h31 : A moins de 40 kilomètres de l'arrivée, le Néerlandais Steven Kruijswijk poursuit son numéro de soliste et le peloton peine à réduire l'écart, qui est actuellement de 6'06. S'il tient bon dans la montée de l'Alpe d'Huez, l'actuel sixième du général pourrait enfiler le maillot jaune à l'arrivée.

16h06 : Si vous voulez regarder l'arrivée des coureurs au sommet du col de la Croix de Fer, c'est maintenant. Steven Kruijswijk a creusé l'écart et est à moins de 2 km de la fin de l'ascension.

15h40 : @anonyme : Pas d'inquiétude pour Romain Bardet, qui est installé dans le peloton avec le maillot jaune, Geraint Thomas, à 5'29 de la tête de la course. Le leader d'AG2R La Mondiale est privé d'un nouveau coéquipier, depuis l'abandon, aujourd'hui, de Tony Gallopin.

15h39 : Où est Bardet ? Je ne le vois pas...

15h34 : On retourne sur les pentes des Alpes, où le Néerlandais Steven Kruijswijk a pris les commandes de la course, avec 33" d'avance sur dix poursuivants. Pas le moment de s'offrir une pause soda. Regardez la course en direct.

14h55 : Encore 70 km avant le début de l'ascension finale de l'Alpe d'Huez, avec ses 21 virages mythiques. Le Français Christophe Riblon, vainqueur en 2013, a prévu de s'arrêter "prendre une photo" au virage 15, où son nom est inscrit pour toujours.

14h59 : Alors que l'ascension des lacets de Montvernier (Savoie) a débuté, un homme est seul en tête. Le Français Pierre Rolland, de la formation EF Education First, compte 25" d'avance sur ses 25 poursuivants et 3'50 sur le peloton.


14h26 : En panne d'inspiration devant la machine à café ? Voici les articles les plus consultés en ce moment sur notre site :

• Les explications de l'humoriste américain Trevor Noah après avoir célébré "la victoire de l'Afrique" à la Coupe du monde

Notre retransmission de la 12e étape du Tour de France

Notre direct sur l'affaire Alexandre Benalla

14h28 : Le peloton affiche désormais 3'03 de retard sur le groupe de tête, composé de 25 coureurs. Le mieux classé du groupe est le Néerlandais Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo), 6e au général avec 2'40 de retard sur Geraint Thomas. Il est donc (très) virtuellement maillot jaune.

14h19 : Cocorico au sommet du col de la Madeleine. Julian Alaphilippe a conforté son maillot à pois en étant le premier à boucler l'ascension, devant son compatriote Warren Barguil. Suivent le Belge Serge Pauwels et le Français Pierre Rolland.

13h39 : @pedro : Les premiers coureurs sont attendus à l'Alpe d'Huez un peu avant 18 heures. Pour l'heure, un groupe de 25 coureurs est désormais aux commandes de l'étape, avec 1'51 d'avance sur le peloton, à 8 km du sommet du Col de la Madeleine.

13h37 : Bonjour. A quelle heure l'arrivée ?

13h28 : Et pendant ce temps-là, dans le Tour de France de nos amies les bêtes...

13h24 : Un groupe de six coureurs a pris le large, avec 1'13 d'avance sur le peloton. Parmi eux, le Belge Serge Pauwels et le Français Pierre Rolland.

13h10 : Depuis ce matin, il n'y a plus que 161 coureurs engagés dans la Grande boucle. Handicapé depuis sa chute sur les pavés du Nord, dimanche, le Colombien Rigoberto Uran, leader de la formation EF-Drapac, a abandonné avant le départ.