Tour de France 2021 : l'Américain Sepp Kuss remporte la 15e étape, Guillaume Martin grand perdant du jour

Dans cette étape au profil montagneux, le peloton avait 191 kilomètres à parcourir avec quatre difficultés répertoriées.

Les coureurs Wout Van Aert et Steven Kruijswijk dans l\'échappée, sur la 15e étape du Tour de France, entre Céret et Andorre-la-Vieille, le 11 juillet 2021.
Les coureurs Wout Van Aert et Steven Kruijswijk dans l'échappée, sur la 15e étape du Tour de France, entre Céret et Andorre-la-Vieille, le 11 juillet 2021. (DAVID STOCKMAN / BELGA MAG)
Ce qu'il faut savoir

Sepp Kuss a su tirer son épingle du jeu. L'Américain a remporté la 15 étape du Tour de France, dimanche 11 juillet, qui s'est courue entre Céret et Andorre-la-Vieille. Le coureur de Jumbo devance l'Espagnol Alejandro Valverde. Déception pour Julian Alaphilippe, qui finit 12e à plus d'une minute du vainqueur. Le maillot jaune, Tadej Pogacar, a pour sa part passé une journée tranquille, au contraire du Français Guillaume Martin. Deuxième au classement général avant le départ de l'étape, il a été distancé par ses rivaux avant même la dernière ascension du jour. Il dégringole au classement général (neuvième à près de huit minutes).

Jean Castex a suivi l'étape. Au total, le peloton avait 191 kilomètres à parcourir avec quatre difficultés répertoriées. Cette étape a été suivie en partie par Jean Castex, depuis son fief de Prades, dans la voiture du directeur de la course.

Andore-la-Vieille, un lieu de résidence plébiscité par de nombreux coureurs. La 15e étape de la Grande Boucle arrivait à Andorre-la-Vieille, où de nombreux cyclistes, dont Julian Alaphilippe, vivent toute l'année. Depuis plusieurs années, la petite principauté pyrénéenne attire des grands noms du sport mondial, des circuits de moto GP aux greens des rois du golf. Mais ce sont surtout les cyclistes qui ont fait d’Andorre leur camp de base.

Quatre difficultés répertoriées. Le peloton a dû d'abord escalader la montée de Mont-Louis (8,4 km à 5,7%), le col de Puymorens (5,8 km à 4,7%) puis le port d'Envalira (10,7 km à 5,9%). Pour conclure, le tracé a offert aux coureurs le col de Beixalis (6,4 km à 8,5%) dont le sommet était placé à quinze kilomètres de l'arrivée. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TOUR_DE_FRANCE

18h54 : Le prix de la combativité a été attribué à Wout Van Aert pour l'étape du jour, ce qui déplaît fortement à Julien Bernard, qui a un tout autre avis sur la question. Selon lui, Bruno Armirail, auteur d'un relais XXL pour permettre à l'échappée du jour d'aller au bout, aurait mérité ce titre.

18h18 : 18 heures et des briquettes, l'heure du point sur l'actualité.

Le "Kuss du siècle" pour l'Américain Sepp Kuss, victorieux de la 15e étape pyrénéenne arrivant à Andorre. Le coup de mou pour le Français Guillaume Martin, qui a perdu sept places au classement général.

• Il n'a volé qu'une poignée de minutes en apesanteur, mais il parle d'"une expérience unique dans une vie" : Richard Branson a réussi son vol dans l'espace à bord du vaisseau de Virgin Galactic.

• H-3 avant le coup d'envoi de la finale de l'Euro entre l'Italie et l'Angleterre. On vous explique ici les clés du match et dans cet autre papier la recette de Gareth Southgate, le sélectionneur anglais qui a amené la sélection à sa première finale en un demi-siècle.

"Il n'y a pas d'autre issue, dans cette situation épidémique, que la vaccination obligatoire pour tout le monde", a déclaré sur BFMTV François Bayrou, haut-commissaire au Plan, alors que le président de la République, Emmanuel Macron, doit s'exprimer demain soir, à 20 heures.

18h00 : Au classement général, Guillaume Martin retrouve la 9e place du général qu'il occupait avant son rapproché d'hier.

17h56 : Si vous étiez coincé dans une navette spatiale en apesanteur pendant l'arrivée de l'étape (hello Richard B. it's a pleasure to see you in the commentaires du live !) voici la vidéo de l'arrivée de Sepp Kuss à Andorre !

(FRANCE 2)

17h54 : @Antoine On peut aussi rappeler que nos meilleurs coureurs sur les courses de trois semaines, Romain Bardet et Thibaut Pinot, ont fait l'impasse sur cette Grande Boucle, hein.

17h54 : Ce qui est bien avec les coureurs français, c'est qu'on les attend toujours plus forts l'année prochaine pour mieux les regarder échouer le moment venu. La lose à la française

17h49 : Journée tranquille pour Tadej Pogacar, les principaux favoris ont franchi ensemble la ligne d'arrivée.

17h47 : Les coureurs français attendent toujours une deuxième victoire française sur ce Tour de France

17h46 : @Enzoo A la faveur de la dégringolade de Guillaume Martin. On peut se demander si le grimpeur normand n'a pas rapidement payé les efforts consentis la veille pour se glisser dans l'échappée.

17h45 : L'Australien O'Connor est virtuellement dans le top 5 du classement général !

18h03 : David Gaudu en termine, prenant la 7e place, Julien Alaphilippe est au-delà de la 10e place. Déception pour les deux coureurs tricolores qui ont craqué dans l'ascension finale. Le compteur des victoires françaises reste bloqué à un, la première étape décrochée justement par le champion du monde.

17h42 : L'Américain Sepp Kuss remporte en solitaire la 15e étape du Tour de France, à Andorre-la-Vieille.

18h04 : Pendant ce temps, Guillaume Martin a déjà cédé trois minutes au groupe maillot jaune, et dit (déjà) adieu au podium, une journée après l'avoir conquis, hier.

17h39 : @Hélène Le groupe maillot jaune est pointé à 25 minutes de l'homme de tête, ce qui devrait être suffisant pour arriver sereinement dans les délais.

18h04 : Bonjour Pierre, ça fait déjà 20 minutes que le groupe du maillot vert est passé devant et toujours pas de voiture balai. Pas d' infos sur le site officiel. Une idée du dernier ? Merci

18h04 : @ludo Pas sûr que s'il reste chez Quick-Step, Julian Alaphilippe aura un jour une équipe capable de jouer le général. Mais le Français semble un cran en dessous de sa meilleure forme.

17h37 : Je pense qu'on reverra Alaphilippe l'année prochaine plus fort que cette année.On peut avouer que Pogacar fait très mal au moral pour tous les autres coureurs participant au Tour de France. Alaphilippe a même abandonné l'objectif maillot à pois qu'il pouvait avoir avec un petit peu plus d'efforts. Il est aussi tombé dans une formation qui est là pour la victoire d'étape et pas vraiment pour le classement général, à l'exception d'Alaphilippe évidemment !

17h31 : @ludo L'Américain pointe à la 67e place, à 1h40 de Pogacar. Mais son rôle n'était pas de jouer les premiers rôles, il devait au départ épauler Primoz Roglic en montagne.

17h30 : Quelle est la place au classement général de Sepp Kuss?

18h05 : Il s'est passé un événement incroyable, mais furtif, sur la route du Tour.

17h41 : Suspense total au sommet du Col de Beixalis : Sepp Kuss est bien passé en tête, mais Alejandro Valverde ne pointe plus qu'à 20 secondes. Derrière, l'écart avec le groupe Gaudu-Alaphilippe reste stable, à une minute.




(FRANCE 2)

17h27 : @ludo Alors on a Kuss en tête, suivi 26 secondes plus tard par Valverde, et environ 30 secondes plus tard, par un groupe de dix coureurs où figurent David Gaudu et Julian Alaphilippe.

17h23 : Quel est l'écart d'Alaphilippe sur Valverde? Sur Sepp Kuss?

17h23 : Regroupement autour du maillot jaune, les neuf premiers du classement général sont réunis, sauf Guillaume Martin, clairement le grand perdant de la journée.

17h19 : Attaque de Richard Carapaz qui sort du peloton maillot jaune pour tenter de placer une banderille. Mais derrière lui, Tadej Pogacar suit au train, sans forcer. Le but est sans doute de décramponner les rivaux pour le podium, dont Guillaume Martin et Rigoberto Uran.

17h24 : @écolo Les coureurs sont censés jeter leurs déchets dans des zones délimitées, sous peine de sanctions tant au classement général qu'au portefeuille. Ce sont les collectivités locales qui organisent le ramassage des déchets ensuite.

17h16 : C'est qui qui ramasse les déchets jetés par les coureurs ?

17h16 : Le Kuss du siècle pour Sepp Kuss ? Le grimpeur américain de la Jumbo est parti seul en tête sur les contreforts du col de Beixalis. Encore 4,5 km d'ascension.

17h14 : En revanche, les affaires de Guillaume Martin se gâtent, le coureur de la Cofidis est pointé à plus d'une minute du peloton maillot jaune où les Ineos cherchent à le déboulonner du podium.

17h13 : Une dizaine de coureurs sont toujours aux avant-postes, avec notamment David Gaudu, Alejandro Valverde et Vincenzo Nibali.

17h09 : @Allez Juju ! Ne le dites pas trop fort, mais je vois bien un Vincenzo Nibali faire un gros numéro dans la descente (avec ma chance habituelle, il va donc heurter un troupeau de chèvres).

17h09 : Bonjour Pierre Godon, je me suis tellement résigné à ne pas voir notre Julian national gagner une nouvelle étape (aucun reproche dans cette remarque) que je n'ose penser que sa débauche d'énergie n'aura pas le même résultat aujourd'hui. Votre favori pour cette étape ?

16h59 : Merci @Anne pour vos gentils mots ! Il figure toujours dans le groupe des 18 coureurs en tête. Je vous signale une petite astuce : vous avez ici le live-tracking des coureurs qui vous permet de voir la position de chacun en temps réel.

17h01 : Bonjour Pierre, toujours heureuse de lire vos commentaires non dénués d'humour ! Petite question : Julian Alaphilippe est-il toujours dans l'échappée maillot jaune ?

16h56 : Et pendant ce temps, le groupe maillot jaune a explosé et ne compte plus qu'une vingtaine d'unités, dont toujours Guillaume Martin, le Français deuxième du classement général.

16h57 : Petit point maillot à pois : Wout Poels est virtuel maillot à pois, après avoir franchi le port d'Envalira en troisième position. Mais le classement du grand prix de la montagne ressemble à un panier de crabes : Wout Poels compte 68 points, Michael Woods 66, Wout Van Aert 64 et Nairo Quintana 60.

16h57 : Il n'y a pas que Richard Branson qui a décollé, Nairo Quintana qui a tenté de se faire la malle du groupe d'échappés presque au sommet du port d'Envalira.




(FRANCE 2)

16h41 : L'avance des échappés a singulièrement baissé sur le groupe maillot jaune, sous l'impulsion des Ineos en tête du groupe Pogacar. Seulement six minutes de marge alors qu'on arrive sur les derniers contreforts du port d'Envalira, avant-dernière difficulté du jour. A noter que le maillot vert et les sprinters ont de nouveau décroché, et sont pointés à 12 minutes de la tête de course.

16h24 : Wout vs Woods, épisode 2. Wout Van Aert franchit en tête le col de Puymorens, devant Wout Poels, lequel se retrouve à égalité avec Michael Woods en tête du classement de la montagne. Ça va, wout suivez toujours ?




(FRANCE 2)

16h08 : Un grand coup de chapeau au coureur tricolore Bruno Armirail qui a creusé un écart conséquent sur le peloton avec un relais maousse de 70 bornes.

15h50 : Vous avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux la photo du jeune Steeven Logier qui avait lancé un appel sur une pancarte pour trouver un CAP, avec son numéro de téléphone. France 3 Occitanie nous donne des nouvelles du jeune homme, pour qui les choses pourraient bien se débloquer : "Il y a un patron qui m'a téléphoné hier, il m'a demandé de lui envoyer ma candidature par mail, je dois normalement avoir un entretien dans la semaine." On croise les doigts pour lui.

15h43 : L'avance des coureurs de tête dépasse les 10 minutes. A 70 km de l'arrivée, on peut présager que le vainqueur de l'étape du jour se trouve parmi les 32 coureurs échappés.