Tour de France 2020 : revivez la 9e étape entre Pau et Laruns, remportée par Tadej Pogacar et où Primoz Roglic a pris le maillot jaune

Au menu de cette étape, dimanche, figurent cinq ascensions dont deux de première catégorie.

Le coureur suisse Marc Hirschi lors de la 9e étape du Tour de France entre Pau et Laruns, le dimanche 6 septembre 2020.
Le coureur suisse Marc Hirschi lors de la 9e étape du Tour de France entre Pau et Laruns, le dimanche 6 septembre 2020. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Deuxième et dernière étape dans les Pyrénées. Après la victoire du Français Nans Peters, samedi 5 septembre à Loudenvieille, les coureurs du Tour de France restent dans la chaîne de montagne dimanche pour la 9e étape, longue de 153 km, entre Pau et Laruns, dans les Pyrénées-Atlantiques. Le départ sera donné à 12h35. Après cette étape, les coureurs observeront lundi un jour de repos.

Cinq ascensions au programme. Le second volet du diptyque pyrénéen débutera par la petite côte d'Artiguelouve (4e catégorie) et comporte quatre autre cols : le col de la Hourcère (1re catégorie), le col du Soudet (3e catégorie), le col d'Ichère (3e catégorie) et enfin le col de Marie-Blanque (1re catégorie). Au sommet de celui-ci, il restera seulement 18 kilomètres pour rallier l'arrivée.

Comment va réagir Thibaut Pinot ? Après sa terrible défaillance samedi, qui lui a sans doute coûté la victoire finale, Thibaut Pinot sera au départ de l'étape et tentera de dompter ses douleurs au dos en espérant des jours meilleurs.

La lutte pour le maillot jaune. Alors que le Colombien Nairo Quintana (Arkea-Samsic) s'est montré à son avantage samedi, Adam Yates (Mitchelton) a conservé son maillot jaune. Cette étape pourrait être l'occasion d'une nouvelle passe d'armes entre les leaders, même si son profil accidenté et l'arrivée dans la vallée pourraient faire l'affaire d'un groupe d'échappés.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TDF

20h51 : Bonjour @Isa. Je ne suis pas habilité, évidemment, à communiquer au nom de France Télévisions, mais je peux vous rapporter ce qui s'est passé. L'ancienne cycliste, aujourd'hui consultante de France Télévisions, a dénoncé sur Twitter la publication par L'Humanité d'une caricature sexiste (que je vous épargne) la représentant en lingerie pour interviewer son compagnon, le coureur Julian Alaphilippe. Le quotidien vient de présenter ses excuses à Marion Rousse, et dit avoir dépublié le dessin.

20h50 : Bonsoir FI. L'Humanité a publié un dessin "humoristique" immonde de Marion Rousse et soulève l'indignation. Allez-vous la soutenir ? Merci.

20h01 : Faisons un bref rappel des principales actualités du jour :

Le projet de loi "contre les séparatismes" prévoira notamment la pénalisation des certificats de virginité et l'interdiction pour les élus de prendre des dispositions qui mettraient en place "des pratiques communautaires", annoncent Gérald Darmanin et Marlène Schiappa.


A 24 ans, Pierre Gasly a remporté le Grand Prix d'Italie, et ce n'est pas un mince exploit : la dernière fois qu'un Français avait gagné en Formule 1, c'était en 1996, et Gasly avait trois mois.


Sept nouveaux départements ont été placés dans la liste rouge des "zones de circulation active du virus". Les conséquences ne se font pas attendre : les restaurants et bars fermeront à 0h30 dans le Nord, et les bars à minuit en Corse.


Grand jour pour les Slovènes dans les Pyrénées : Tadej Pogacar, pour son premier tour, remporte l'étape du jour, et son compatriote Primoz Roglic s'empare du maillot jaune.

18h21 : Faisons rapidement le point sur l'actualité de ce dimanche :

A 24 ans, Pierre Gasly a remporté le Grand Prix d'Italie, et ce n'est pas un mince exploit : la dernière fois qu'un Français avait gagné en Formule 1, c'était en 1996, et Gasly avait trois mois.


Grand jour pour les Slovènes dans les Pyrénées : Tadej Pogacar, pour son premier tour, remporte l'étape du jour, et son compatriote Primoz Roglic s'empare du maillot jaune.




Sept nouveaux départements ont été placés dans la liste rouge des "zones de circulation active du virus". Les conséquences ne se font pas attendre : les restaurants et bars fermeront à 0h30 dans le Nord, et les bars à minuit en Corse.

#BIELORUSSIE Près d'un mois après la réélection contestée d'Alexandre Loukachenko, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent à nouveau à Minsk pour demander son départ.

16h46 : Voilà le nouveau classement général, avec Romain Bardet et Guillaume Martin toujours en embuscade. A noter que la semaine prochaine sera dominée par des étapes de plaine, donc ça ne devrait pas beaucoup bouger d'ici au week-end prochain.

16h32 : Si vous avez loupé l'arrivée de l'étape du jour, la voici en vidéo.

16h29 : Le maillot jaune Adam Yates en termine avec 55 secondes de retard, et perd de peu sa précieuse tunique.

16h29 : Le groupe Martin-Bardet limite les dégâts et arrive 10 secondes après les cadors, ce qui devrait maintenir les écarts serrés au classement général.

16h32 : Le Slovène Tadej Pogacar s'impose au sprint dans le groupe des favoris, devant Primoz Roglic qui s'empare du maillot jaune.

16h26 : Marc Hirschi est repris à 2 km de l'arrivée, mais s'accroche pour disputer la victoire d'étape au sprint.

16h31 : Seconde après seconde, le groupe Roglic-Pogacar revient sur Marc Hirschi, qui commence à payer ses 90 km en solitaire. Il n'a plus que 14 secondes d'avance, à 3 km de l'arrivée...

16h17 : Le duo slovène Roglic-Pogacar a battu le record de l'ascension du col de Marie-Blanque, qui était détenu depuis 2005 par un certain Lance Armstrong.

16h13 : Petit point à 14 km de l'arrivée, alors que les coureurs abordent la descente du col de Marie-Blanque (on termine par 8 km de plat) : Marc Hirschi ne compte plus que 13 secondes d'avance sur le groupe Roglic-Bernal, le groupe Martin-Bardet (finalement distancé) pointe à 33 secondes, alors que le maillot jaune Adam Yates compte une minute de retard.

16h09 : Marc Hirschi passe au sommet du col avec 35 secondes d'avance, ce qui devrait lui permettre de remporter l'étape. Le maillot jaune semble lui promis à Primoz Roglic qui a franchi en second le col de Marie-Blanque, empochant la bonification qui va avec.

16h06 : Romain Bardet réussit à faire son retard sur le groupe des costauds Roglic-Pogacar-Bernal. Le coureur auvergnat, qui craignait pour son genou ce matin, montre qu'il est dans une forme éblouissante.

16h01 : Ils ne sont plus que quatre dans le groupe des costauds : Pogacar, Roglic, Landa et Bernal. Les Français Romain Bardet et Guillaume Martin ne sont pas trop loin et gèrent leur effort.

16h07 : Bonjour FI. Les gens n'ont vraiment rien compris ! Ils retirent leur masque au passage des coureurs pour crier ! Tout ce qu'il ne faut pas faire !....

16h00 : Attaque de Tadej Pogacar comme hier, suivi par les Jumbo qui ne peuvent pas le laisser partir, mais du coup, le maillot jaune Adam Yates décroche du groupe des favoris ! Encore 2 km avant le sommet.

15h59 : Les pentes à 13% du col de l'info ne lui font pas peur, j'accueille Louis Boy dans ce direct comme hier ! Je reste avec vous jusqu'à l'arrivée.

16h06 : Pas mal de Français toujours dans le peloton des favoris, qui pointe à 2'10 de l'homme de tête : Guillaume Martin, Romain Bardet, Pierre Rolland, Michael Chérel, Valentin Madouas, David Gaudu, Cyril Gautier, Quentin Pacher, mais plus Thibaut Pinot, qui vient de décrocher après un bel effort.

15h41 : Le col de Marie-Blanque, ce sont des pourcentages redoutables dans la deuxième partie d'ascension. Marc Hirschi n'a pas encore course gagnée, d'autant plus que la Jumbo-Visma a accéléré l'allure en tête du peloton des favoris.

15h37 : A noter que si Marc Hirschi l'emporte en solitaire, ce sera un authentique exploit, un raid comme on en voit peu sur la route du Tour.

15h31 : Julian Alaphilippe a pris 20 secondes pour moins que ça

15h30 : Très jolie "bouteille collante" de l'équipe Sunweb pour donner un coup de main au leader de l'étape, Marc Hirschi, qui semble piocher un peu. Il compte 4 minutes d'avance à 36 km de l'arrivée, avec encore le col de Marie-Blanque au menu.

15h30 : "A un moment, on a remarqué que le port du masque n'était pas respecté."

Selon le préfet, les pouvoirs publics se sont alors "coordonnés avec l'organisateur" de la Grande Boucle, Amaury Sport Organisation, "pour que celui-ci diffuse des messages audio rappelant les consignes : port du masque et gestes barrières. Et la caravane du Tour de France, de son côté, a distribué des masques".



15h29 : Les mesures de sécurité sanitaire étaient-elles respectées hier au col de Peyresourde ? Comme vous êtes nombreux à vous être insurgés, nous avons posé la question aux organisateurs et à la préfecture. Nos explications détaillées dans cet article.




(DAVID STOCKMAN / AFP)

15h23 : @Lucie Vous avez regardé le Tour ? Tous les journalistes qui commentent le Tour depuis les sites portent le masque. Si vous faites référence aux plateaux télé, ce n'est pas une obligation, ce que la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a répondu sur RTL à une question à ce sujet : "Pour ma part, j'espère que la situation sanitaire ne nous obligera pas à de telles mesures."

Je vous rappelle que nous avons traité la question ici.

15h29 : France info championne pour faire la leçon aux spectateurs du TDF mais rien sur l'absence totale de masques à la télé au quotidien : deux poids deux mesures entre les privilégiés exemptés et les autres.

15h19 : Le coureur français a été distancé et pointe à 10 minutes de l'homme de tête dans le gruppetto. Décidément, les jambes ne suivent pas sur les Pyrénées.

15h19 : Et des news de Julian Alaphilippe ? Toujours TP TP TP y en a marre 😡 TJP 82

15h23 : @Marie On se penche actuellement sur la question, mais sachez que plusieurs équipes, dont la Movistar, ont fait des remarques publiques sur le non-respect du port du masque par les spectateurs.

15h23 : Bonjour Pierre et franceinfo. Les spectateurs sur le Tour de France, non masqués et ne respectant pas les gestes barrières, sont-ils conscients de mettre les coureurs en danger ?... et donc de nuire au spectacle qu'ils apprécient ?

15h15 : @Ray Hyon Il y a 22 équipes de 8 coureurs, et en comptant les staffs on arrive à une trentaine de personnes par équipe. Jusqu'à présent, on ne compte pas de cas positif, si ce n'est deux membres de l'encadrement de l'équipe Lotto, testés avant le départ de la course.

14h54 : Il y a combien d'équipes sur la route du Tour ? Et combien en ont déjà été exclues ?

14h54 : @Phil A 60 km de l'arrivée, Marc Hirschi semble bien parti pour un beau raid, il gagne du terrain sur le peloton et le groupe de poursuivants qui a tenté de le reprendre, avec plus de 4 minutes de marge. Cela suffira-t-il pour lever les bras ?

15h15 : Quelle beauté cette étape ! J'ai hâte de voir Marie Blanque, j'étais stationné plateau du Bénou, il y a quelques années et avec mon fils on a fait le col dans les 2 sens mais le sens d'aujourd'hui c'est le plus dur, avec le temps qu'il fait !.. Une merveille pour les sportifs à ne pas manquer !... La dernière arrivée à Laruns, Roglic avait gagné venant cette fois-là du côté Aubisque. Bon après-midi à vous !.

15h14 : @Nancy C'est vrai qu'il faudra suivre avec attention la journée de demain pour savoir si des coureurs sont testés positifs. Rappelons que si deux coureurs ou membres du staff d'une seule équipe sont positifs sur sept jours, la formation sera exclue du Tour.

15h14 : Aujourd'hui, des équipes vont devoir mettre "le paquet" pour gagner des points car pour certaines, il y aura peut-être arrêt total, vu que les tests Covid sont effectués, aujourd'hui et demain, lors de la journée de repos.