DIRECT. Mondiaux de cyclisme : les Bleus toujours en course pour le titre ! Regardez le dernier tour avec francetv sport

L’élite mondiale du cyclisme masculin s'est donné rendez-vous à Innsbruck, en Autriche, pour la dernière épreuve des championnats du monde de cyclisme sur route.

Francetv sport
Ce qu'il faut savoir

La dernière épreuve de ces championnats du monde de cyclisme sur route, dimanche 30 septembre à Innsbruck (Autriche), promet d'être l'une des plus difficiles de l'histoire. De l’Italien Vincenzo Nibali aux Français Thibaut Pinot et Julian Alaphilippe en passant par le Slovène Primoz Roglic, tous vont tenter d’endosser le prestigieux maillot arc-en-ciel. Une course que vous pouvez voir et commenter à partir de 13h35 sur franceinfo.fr et francetv sport.

Un parcours pour grimpeurs. La course de 265 km affiche un dénivelé de 4 670 mètres, comparable à une étape de haute montagne du Tour de France. Elle se termine par le Gramartboden, une côte comportant un passage à 28 %, précédant une descente rapide et une portion de plat menant à l’arrivée. "Je n’ai rien vu d’aussi dur depuis le mondial de Sallanches (1980)", affirmait le sélectionneur français Cyrille Guimard, lors de sa première visite sur place. 

Qui pour succéder à Laurent Brochard, dernier champion du monde français ? Cette année, les Bleus sont armés pour décrocher le maillot arc-en-ciel. Julian Alaphilippe fait figure de meilleure chance, après deux victoires d’étape sur le Tour de France et un maillot de meilleur grimpeur, le Français souhaite terminer une saison 2018 en beauté. Thibaut Pinot incarne l’homme en forme du moment, après un Tour d’Espagne réussi et deux victoires d’étapes. Romain Bardet, Tony Gallopin et Alexandre Geniez, Rudy  Molard et Anthony Roux auront également un rôle à jouer. Après une chute, Warren Barguil a été contraint d'abandonner.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CYCLISME

16h49 : Immense Valverde malgré tout. Quel champion hors norme !

16h49 : Si vous étiez coincé chez belle-maman et que vous avez loupé l'arrivée, la voici :

(FRANCE 3)

16h48 : "C'est difficile de se dire que c'était peut-être une occasion qui ne se représentera jamais."

Interrogé par France 3, Romain Bardet fait référence au profil rarissime de ce Mondial, taillé pour les grimpeurs, quand les circuits habituels sont beaucoup plus roulants.

16h46 : Ce tweet qui fait référence à la petite phrase de Manuel Valls qui a expliqué qu'il soutiendrait l'Espagne face à la France en finale de la Coupe du monde 2022, m'a fait bien rire.

16h41 : Magnifique Romain Bardet !!! Déçu pour lui Valverde champion du monde à 38 ans, couronnement de sa carrière. Bravo à toute l'équipe de France 👍

16h41 : On va encore attendre un an un successeur à Laurent Brochard...

16h39 : Julian Alaphilippe prend la 7e place, devant son coéquipier Thibaut Pinot. C'est rageant pour les Bleus qui étaient dans un bon jour.

16h39 : Alejandro Valverde remporte le titre de champion du monde, Romain Bardet échoue à la deuxième place, à quelques centimètres de l'Espagnol. Quel dommage pour les Français !

16h34 : Tom Dumoulin est en train de revenir à la vitesse de l'éclair sur les trois échappés ! Le Néerlandais est en forme, il a fini 2e du contre-la-montre jeudi...

16h34 : Non, non ! Ici, nous sommes deux aussi en apnée !

16h33 : Non, mais j'ai très très peur qu'Alejandro Valverde nous coince au sprint...

16h33 : Je suis le seul en apnée là ? #Cyclisme

16h31 : Romain Bardet tente de creuser l'écart dans la dernière descente, à 4 km de l'arrivée.

16h28 : ÉNORME cette montée

16h27 : Euh... j'ai rêvé ou le journaliste vient de traiter le mur de l'enfer de "saloperie" 😂 ? Bien dit 👍

16h27 : Gianni Moscon a un peu craqué dans le final, ils ne sont plus que trois devant, dont Romain Bardet ! Méfiance car Alejandro Valverde est de loin le meilleur sprinter du lot.

16h25 : Michael Woods, Romain Bardet, Alejandro Valverde et Gianni Moscon en tête, suivis de près par Tom Dumoulin, voilà les costauds du final de ce Mur de l'Enfer !

16h24 : Aïe, aïe, aïe, Julian Alaphilippe mis sur orbite par ses équipiers coince au pire moment, mais il nous reste encore Romain Bardet.

16h22 : Les 3 Français devant, c'est beau

16h21 : Les Francais !!!! Qu’est ce que c’est beau !

16h21 : Et c'est parti pour le Mur de l'Enfer et ses côtes à 28%. Rien que de l'écrire, j'ai mal aux cuisses.

16h18 : En tout cas, avoir quatre coureurs à 13km de l’arrivée c’est quand même une belle performance d’ensemble !

16h18 : 12 km de l'arrivée, l'équipe de France prend les choses en main pour aller rattraper le Danois Michael Valgren, nanti de 28 secondes d'avance. Et empêcher les punchers de jouer leur carte dans les derniers kilomètres.

16h15 : @anonyme Souvenez-vous de l'année dernière où l'image avait bloqué pendant de longues minutes alors que Julian Alaphilippe passait à l'attaque... Mais effectivement, ça manque un peu de rappels des compositions de groupe et de motos qui filment au près du peloton.

16h14 : C'est moi ou la réalisation est pas super en comparaison du Tour de France ? C'est dur de distinguer les coureurs avec des vues d'hélicoptère. ..

16h13 : @anonyme Je ne suis pas d'accord. Pour les Français par exemple, Pinot a pour tâche de se glisser dans les échappées, et Julian Alaphilippe de jouer sa carte dans la dernière montée, comme lors de la Flèche Wallone.

Après, il arrive qu'un équipier dépasse son rôle et remporte la course... comme Laurent Brochard en 1997, la dernière victoire française.

16h12 : Franchement, c’est plutôt par équipes et chacun pour soi !

16h11 : Attention à Gianni Moscon, le coureur italien qui a le verbe haut et le coup-de-poing facile. Le loustic a faussé compagnie aux favoris au milieu des sapins autrichiens. Thibaut Pinot se trouve dans son sillage.

16h06 : Saluons les deux échappés, plus de 230km devant

16h06 : @mhacnu Arrivederci Maestro, ce ne sera pas pour l'Italien qui a connu une année 2018 noire.

16h05 : C'est fini pour Nibali !

16h02 : Bon. La grande bataille tant attendue n’aura pas lieu. Ça va être une course de côte

16h02 : Et pendant ce temps, à Innsbruck, les favoris ne sont pas encore passés à l'attaque à 25 km de l'arrivée. Le Mur de l'Enfer sera le théâtre de la grande explication.

15h49 : Vous avez reçu notre alerte sur votre téléphone, le dernier tour des Mondiaux, c'est maintenant, et vous ne bougez plus du live pour les 32 prochains kilomètres. Le direct vidéo c'est par ici.

15h44 : Attendons le résultat pour voir où sont les Francais... je préfère une victoire lors des 5 derniers km qu’une échappée de 180km reprise à 200 m de l’arrivée....toujours en train de se plaindre les Francais

15h44 : @Rémi D. Ah si, les maillots sont globalement les mêmes, mais légèrement customisés aux noms des sponsors des équipes (FDJ pour Pinot, AG2R pour Bardet etc). Après certaines équipes ont beaucoup changé le design de leurs maillots cette année, ce qui entraîne une certaine confusion.

15h42 : Pouvez-vous m'expliquer : on parle du bus de "l'Équipe de France"... mais les maillots ne semblent pas permettre (même à vos commentateurs) de distinguer la nationalité des coureurs par leur tenue ! Alors, ces "équipes" d'un Championnat du Monde, elles sont regroupées par marques ou par nations ?