Cyclisme : atteint de problèmes cardiaques, Romain Sicard met un terme à sa carrière

Le coureur français de Total Direct Energie Romain Sicard doit mettre un terme à sa carrière de façon prématurée, en raison d'une maladie cardiaque. Champion du monde espoirs et vainqueur du Tour de l'Avenir en 2009, le cycliste basque avait participé à sept éditions du Tour de France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Romain Sicard (Team Total Energie Direct) raccroche son vélo. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Je n'ai plus le coeur à rouler." C'est par ces mots que le cycliste Romain Sicard a annoncé vendredi 9 avril qu'il mettait un terme à sa carrière professionnelle. Le coureur de la formation française Total Direct Energie s'est vu diagnostiquer une maladie cardiaque, incompatible avec le sport de haut niveau.

"Au moins je suis fixé"

Après de premiers tests inquiétants en février, deux mois de "flou" et d'attente "très longue", le coureur de 33 ans a passé de nouveaux examens dont le diagnostic est tombé début avril. "Au moins je suis fixé maintenant", a déclaré le natif de Bayonne, dans un communiqué.

"Le bilan médical de la FFC (fédération de cyclisme) a mis en évidence chez Romain une pathologie cardiaque incompatible avec la poursuite de son activité de cycliste professionnel, a indiqué de son côté Jean-René Bernaudeau, le directeur de la formation Total Energie Directe. Romain est un type hyper honnête et fiable qui représente l'esprit du Pays basque. C'est un coureur important qui amenait de la sérénité."

Dans la formation française depuis 2014

Le champion du monde espoirs 2009 et vainqueur du Tour de l'Avenir la même année, avait débuté sa carrière professionnelle dans l'équipe espagnole Orbea-Oreka. Deuxième Français à intégrer la formation basque Euskaltel - Euskadi, de 2010 à 2014, Romain Sicard était perçu comme un des meilleurs espoirs tricolores. Recruté par Jean-René Bernaudeau chez Europcar en 2014 - devenu Team Total Direct Energie - le grimpeur basque a participé à sept Tours de France, terminant 31e l'année dernière, sa meilleure performance sur la Grande Boucle. C'est cependant lors du Tour d'Espagne 2014 qu'il a obtenu sa meilleure place au général sur un grand tour, finissant 15e.

"La passion ne s'éteint pas, je resterai certainement lié de près ou de loin au monde du vélo. Une nouvelle expérience très particulière m'attend, un nouveau défi, celui de me réinventer", a conclu le cycliste.

-

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.