Cyclisme : après son accident, la championne allemande Kristina Vogel restera paraplégique

La pistarde a annoncé qu'elle ne retrouvera pas l'usage de ses jambes, conséquence d'une grave chute lors d'un entraînement en juin dernier.

Kristina Vogel aux championnats du monde de cyclisme sur piste à Aperldoorn aux Pays-Bas, le 2 mars 2018. 
Kristina Vogel aux championnats du monde de cyclisme sur piste à Aperldoorn aux Pays-Bas, le 2 mars 2018.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)

"Je sens ma peau, mais il n'y a pas de réaction. Mes jambes ne sentent pas le toucher. C'est difficile à décrire." Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Der Spiegel, la cycliste allemande Kristina Vogel a affirmé, vendredi 7 septembre, qu'elle ne retrouvera pas l'usage de ses jambes. L'Allemande de 27 ans, championne olympique en 2012 et 2016, était entrée en collision à pleine vitesse avec un autre cycliste lors d'un entraînement en juin dernier. Elle avait été opérée en urgence à Berlin.

"Plus vite on accepte une nouvelle situation, mieux on peut y faire face"

"Ça craint, il n'y a pas d'autre façon de le dire. Peu importe comment tu présentes la chose, je ne peux plus marcher, a expliqué la cycliste. Mais que dois-je faire ? Je pense toujours que plus vite on accepte une nouvelle situation, mieux on peut y faire face." 

"En fait, je me compare à un bébé qui doit apprendre à se tourner et à s'asseoir, a-t-elle confié. Et c'est bien que je puisse prendre mon temps. Pour la première fois de ma vie, je n'ai rien à faire. Je veux profiter de cette situation. En gros, je suis libre pour la première fois."

Va-t-elle se tourner vers le sport paralympique? "Je ne sais pas si j'ai envie de revenir un jour au sport de compétition et, le cas échéant, dans quelle discipline", a répondu Kristina Vogel, détentrice de 11 titres mondiaux en individuel et en équipe.