Cet article date de plus de six ans.

Christian Prudhomme a "un goût d'inachevé" pour Schleck

La fin de carrière d'Andy Schleck, vainqueur du Tour de France 2010, laisse "un goût d'inachevé" au directeur du Tour Christian Prudhomme.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Andy Schleck aux côtés de Bernard Hinault et Christian Prudhomme

"Cette issue laisse des regrets par rapport à son talent intrinsèque", a estimé jeudi Christian Prudhomme, en train de procéder à une reconnaissance des étapes alpestres du Tour de France 2015. "Cyrille Guimard a été le premier à m'en parler. Ses premiers coups d'éclat  au Giro (2e et meilleur jeune en 2007) laissaient augurer d'une carrière brillantissime. Mais, ces trois dernières saisons ont été pour lui des années  de chutes et de galères incessantes. Il n'a cessé de tomber et de tenter de se  relever. On peut penser qu'il y a eu une vraie rupture dans sa carrière après sa chute du Dauphiné 2012 (fracture du bassin)", a ajouté le directeur du Tour. "Il m'avait beaucoup impressionné dans Liège-Bastogne-Liège 2009 et bien  sûr aussi lors de son succès d'étape au Galibier (Tour de France 2011). On  était alors en droit d'imaginer une suite de prestige", a estimé Christian Prudhomme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Christian Prudhomme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.