Cyclisme : Filippo Ganna conserve son titre de champion du monde du contre-la-montre devant Wout van Aert et Remco Evenepoel

L'Italien Filippo Ganna a décroché le titre de champion du monde du chrono, dimanche, en devançant les Belges Wout van Aert et Remco Evenepoel.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'Italien Filippo Ganna a remporté le chrono individuel des Championnats du monde de cyclisme sur route à Bruges, dimanche 19 septembre 2021. (KURT DESPLENTER / BELGA / AFP)

Une bagarre entre géants de la route a bien eu lieu, dimanche 19 septembre, sur le contre-la-montre individuel taillé sur mesure pour spécialistes. Et à ce jeu-là, l'Italien Filippo Ganna s’est adjugé le maillot arc-en-ciel sur les 43,3 km autour des canaux flandriens entre Knokke-Heist et Bruges. Pour cinq secondes d'avance, le coureur italien de 25 ans a remporté le titre sur le fil, en 47'47", dans un duel à distance face au local Wout van Aert. Le jeune Belge Remco Evenepoel termine à la troisième place après avoir longtemps occupé la tête du classement. Premier Français, Rémi Cavagna obtient une quatorzième place à l'arrivée.

L’Italien Filippo Ganna réalise par la même occasion le doublé après son titre l’an dernier à Imola, déjà devant Wout van Aert. Derrière aux deux premiers points intermédiares, il a rattrapé son retard au fil des minutes pour accélérer dans le final et priver le Belge d’un titre à domicile.

Filippo Ganna vole la vedette à Wout van Aert

Tout était pourtant réuni pour que l’enfant du pays et auteur d'une saison hors norme, Wout van Aert, décroche enfin la timbale autour de laquelle il tourne depuis plusieurs années. Un tracé plat du début à la fin, un public nombreux sur les routes flandriennes et des jambes explosives. Parti comme une balle, le Flamand de 27 ans a donné le ton d'entrée en passant avec 6" d'avance sur Filippo Ganna à 29,5 km de l'arrivée et plus de 17" sur le troisième, le Suisse Stefan Küng. Un vrai duel entre les deux derniers partants dans lequel le deuxième Belge de l'histoire, Remco Evenepoel, n'aura joué qu'un rôle de faire-valoir.

Filippo Ganna récidive et conserve son titre de champion du monde du contre-la-montre ! L'Italien effectue un retour sensationnel pour souffler la victoire au local de la course, Wout van Aert, pour 5 petites secondes.

Mais la fluidité du coup de pédale du longiligne Wout van Aert s'est étiolée au fil des kilomètres pour permettre à la toute-puissance de Filippo Ganna de reprendre le dessus progressivement. Passé à 0"84 derrière au deuxième intermédiaire, le champion du monde en titre, aussi à l'aise sur route que sur piste, a accéléré pour finir avec 5"37 d'avancesur van Aert.

"Gagner à domicile aurait été exceptionnel (pour van Aert et Evenepoel) mais j'étais venu pour l'or, même si nous avons beaucoup de respect les uns envers les autres", a explicité Filippo Ganna à l'arrivée. La détermination sans faille de l'Italien a laissé place à l'amertume côté belge. "Je suis très déçu. C'est la médaille d'argent de trop alors que je voulais l'or. Je peux bien sûr être satisfait de mon temps et de ma prestation mais c'est décevant d'échouer si près. J'échoue de peu face à un grand spécialiste du chrono. Bien davantage que moi", a regretté Wout van Aert.

Nul n'est prophète en son pays. Mais le Flamand, deux fois deuxième l'an dernier à Imola, en chrono comme en ligne, aura l'occasion de prendre sa revanche dimanche prochain lors de la course en ligne du côté de Louvain. Histoire d'enfin changer son destin d'éternel second aux championnats du monde. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mondiaux de cyclisme sur route

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.