Cet article date de plus de deux ans.

Baroudeurs, Alaphilippe, leaders : La 5e étape en questions

Après quatre premiers jours frustrants, les baroudeurs ont une chance à jouer entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar. Julian Alaphilippe cherchera lui à protéger son maillot jaune et les leaders bougeront peut-être, ou pas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MARCO BERTORELLO / AFP)

Enfin l’heure des baroudeurs ?

Mardi après la 4e étape, Yoann Offredo se plaignait d’un peloton pas assez joueur à son goût et qui n’a jamais laissé beaucoup de temps à l’échappée du jour. Entre Saint-Dié-les-Vosges et Colmar, les courageux ont une occasion en or. Pour une première approche avec la moyenne montagne, le peloton sera sur un profil casse-pattes. L’échappée du jour ne devrait pas avoir de mal à se constituer et si le peloton laisse partir, les trois côtes dans les 65 derniers kilomètres seront un terrain de jeu parfait.

Alaphilippe peut-il perdre le maillot jaune ?

A priori non. Son équipe Deceuninck-Quick Step possède la majeure partie de la réponse à cette question. Si les Belges, qui ont déjà remporté deux étapes rappelons-le, décident de faire des efforts pour protéger le maillot, Alaphilippe a toutes les chances de le garder. Dans le cas contraire, l’échappée prendra du terrain facilement et en fonction de sa composition, le maillot du Français pourrait bien être en danger.

Un leader va-t-il bouger ?

C’est peu probable et ce pour plusieurs raisons. Certes l’enchaînement Côtes des Trois-Épis (5 km à ,7%) et Côte des Cinq Châteaux (4,6 km à 6,1%) dans le final peut être un beau terrain de jeu mais la dizaine de kilomètres de plat pour rallier Colmar devrait en calmer quelques-uns. Surtout, la perspective de la terrible étape de La Planche des Belles Filles le lendemain est un argument suffisant pour conserver ses forces.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.