Aveux d'Armstrong "Il faut qu'il en dise plus" (Christian Prudhomme)

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a parlé 'd'un exercice de communication millimétré" dans les aveux de Lance Armstrong. L'ex-champion américain a reconnu s'être dopé lors de ses sept victoires dans la grande boucle. Pour Christian Prudhomme "il faut qu'on en sache plus sur le système de dopage" organisé.

(/Nigel Roddis Reuters)

En marge d'une visite à York
au Royaume-Uni pour la présentation du Grand départ de l'édition 2014 du Tour
de France, Christian Prudhomme, le directeur de l'épreuve, a réagi après les
aveux de Lance Armstrong.

Le champion américain déchu a avoué au micro d'Oprah
Winfrey avoir fait usage de produits dopants
durant tout une partie de sa
carrière. Après l'enquête de l'Usada (l'agence américaine antidopage) Lance
Armstrong avait déjà perdu ses sept Tour de France qui n'ont depuis pas été
réattribué
.

Pour le directeur de
l'épreuve, Christian Prudhomme, ces aveux ne sont pas véritablement une
surprise. Après avoir vu l'interview, il évoque "un exercice de
communication millimétré"
.

"Des années de dénégations"

Il a d'ailleurs reconnu le Lance Armstrong
qu'il connaissait avec "un visage qu'on a toujours vu. On aurait pu
imaginer voir un visage différent de celui qu'on connaissait quand il gagnait et
finalement non. Il avait tout au plus les lèvres un peu plus pincées parfois".

Selon Christian Prudhomme,
ces "aveux découpés" ont "à l'évidence été étudiés
avec ses avocats"
. Pas de déception toutefois pour le directeur du
Tour de France qui reste sur sa faim. "Oui il s'est dopé et après des
années de dénégations il a enfin dit oui. Mais on ne sait rien du système
dénoncé par l'USADA qui parlait d'un système accablant".

"Il faut en savoir plus" 

"On ne peut pas se
doper comme il l'a fait sans complicités",
raconte Christian Prudhomme. "Il faut qu'on
en sache plus et qu'il en dise plus sur comment il a pu se doper pendant des
années car il ne l'a pas fait seul. Je voudrais bien savoir si le manager de Lance Armstrong [
Johan Bruyneel NDLR] était au courant, ou pas, de ce qu'il faisait....J'ai
une petite idée là-dessus".

Autre question qui se pose,
celle de l'argent remportée par Lance Armstrong.  "Il devrait de lui-même rendre l'argent"
explique Christian Prudhomme. "De toutes façons cet argent ne reviendra
pas à l'organisateur mais il doit être dévolu à des actions antidopage ou à la
formation des jeunes."