Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde 2018 : L'Angleterre domine la Suède et retrouve le dernier carré

Solide sans être brillante, l'Angleterre a battu la Suède en quart de finale de la Coupe du monde à Samara (2-0). Les partenaires de Harry Kane retrouveront dans le dernier carré le vainqueur du match Russie-Croatie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joie de Henry Maguire  (JAVIER GARCIA MARTINO/MEXSPORT/P / PHOTOSPORT)

Les Trois Lions ne sont pas encore les rois de la savane mais il rugissent toujours. La sélection anglaise, sans faire se dresser les stades, se retrouve en demi-finale du Mondial, une première depuis 1990. Autant dire une éternité ou presque. Il y a pourtant une forme de logique à voir les hommes de Southgate dans le dernier carré, tant ils auront fait preuve d'une certaine maîtrise depuis le début de la compétition. Et cela était particulièrement patent contre la Suède. 

Avec une équipe inchangée par rapport à celle qui avait sorti la Colombie en 1/8e de finale, l'Angleterre a d'abord observé son adversaire scandinave. Puis, jugeant certainement qu'il ne présentait pas un immense danger offensivement, elle a progressivement accentué son emprise. Henry Maguire, son défenseur géant s'est chargé de concrétiser cette domination en prenant le dessus sur Forsberg (qui lui rend bien une vingtaine de centimètres) pour placer un coup de tête surpuissant (1-0, 30e). Ryan Sterling, toujours aussi remuant que maladroit, aurait pu doubler la mise avant la pause mais il ratait ses deux face à faces avec Olsen, le portier suédois (42e et 44e).

L'Angleterre forte tête

Pickford, l'homologue anglais d'Olsen, sortait un arrêt déterminant dès la reprise qui pesait très lourd. Car, dans la foulée, Lingard centrait pour Alli. Ce dernier, de nouveau de la tête, mettait les sujets de Sa Majesté dans une position royale (2-0, 59e). La Suède, trop limitée techniquement, manquait clairement d’arguments pour renverser une situation gravée dans le marbre. Et le marbre anglais n'est pas facile à briser. La Russie ou la Croatie, les futurs adversaires des Anglais en demi-finale, l'apprendront bien assez tôt. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.