Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : Aucune relégation dans le rugby amateur français, une révolution

Après avoir mis fin aux différents championnats amateurs, la Fédération française de rugby a décidé, via son bureau fédéral, qu'il n'y aurait aucune relégation sportive à l'issue de cette saison tronquée en raison de la pandémie de Covid-19. En revanche, il y aura des montées, en prenant en compte le classement au 15 mars. Cela signifie que la Fédérale 1 va passer de 48 à 60 équipes, la Fédérale 2 de 84 à 96 formations, la Fédérale 3 de 168 à 180 équipes. Reste une discussion à mener avec la Ligue, en forme de bras de fer, pour les montées en ProD2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Pas de relégations sportives pour la saison 2019/2020." Le bureau fédéral de la FFR a tranché. Après avoir déjà mis fin aux championnats amateurs à la mi-mars, pour répondre aux exigences de confinement de l'Etat, la Fédération a décidé qu'il n'y aurait aucune relégation cette saison. Et comme dans le même temps, elle tient à conserver les classements des différents championnats "bâtis sur les résultats sportifs obtenus à l’issue des phases qualificatives, avec un recours aux péréquations nécessaires en application des règlements généraux de la F.F.R.", ce qui signifie permettre aux meilleurs de monter, on se retrouve avec des divisions renforcées.

En effet, "des montées réservées aux meilleurs de poule en 2e et 3e Divisions Fédérales afin de pas faire de cette saison une saison morte, en permettant aux meilleurs d’une division de pouvoir concrétiser leurs projets de montée", telle est l'autre grande décision du bureau. La Fédérale 1 passe donc de 48 équipes à 60, la Fédérale 2 de 84 à 96, la Fédérale 3 de 168 à 180. Mais elle laisse "la possibilité donnée à tous les clubs qui le souhaiteraient, de renoncer à leur droit acquis de se maintenir sportivement, sans être sanctionnés". Idem dans les compétitions féminines avec une Elite 1 à 16 clubs dans un format de 4 équipes au sein de 4 poules avec play-off, play-down et finale.

Un nouveau bras de fer avec la LNR ?

Reste une seule énigme pas encore résolue : l'accession en ProD2. En effet, la Ligue nationale de rugby n'a pas encore mis fin aux championnats du Top 14 et de ProD2, et la FFR doit donc négocier avec la LNR à ce sujet. "A ce jour la FFR maintient le principe d'une montée de 2 clubs de Fédérale 1 en PROD2", assure la FFR qui semble s'engager dans un bras de fer avec la Ligue nationale de rugby (LNR), dont le président Paul Goze a demandé à son homologue à la FFR Bernard Laporte de faire l'impasse sur les promotions en ProD2, selon un courrier que s'est procuré Rugbyrama. Un nouvel affrontement entre les deux instances ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.