Cet article date de plus de huit ans.

Charlélie Couture : "Noah est un artiste"

Où étiez-vous le 5 juin 1983 ? Beaucoup se souviennent qu'ils ont passé leur dimanche après-midi à regarder la finale de Roland-Garros. Devant leur télévision ou aux abords du Court Central, les mains moites et la gorge serrée, ils ont vibré derrière un grand gaillard au charisme incroyable : Yannick Noah. En battant Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6, le Français atteint le sommet de sa carrière tennistique. Retour sur Noah 83 avec CharlElie Couture.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

En 1983, CharlElie Couture est déjà un artiste accompli. Compositeur, musicien, chanteur, peintre, écrivain, photographe, il a fait de toutes les formes d'art son domaine. Au moment où Yannick Noah succède à Marcel Bernard au palmarès des Français vainqueurs de Roland-Garros, CharlElie est devant son écran de télévision, ému par cet athlète qui est allé au bout de son rêve avec une personnalité si forte. Bien avant son passage à la chanson, Noah est déjà un artiste. CharlElie le reconnaît parmi les siens. Trente plus tard, les deux hommes se sont rapprochés à l'ombre des gratte-ciel de New York. Et ce n'est pas pour parler tennis.

VIDEO : CharlElie Couture raconte Noah 83

Voir la vidéo DmCloud

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.