Championnats européens 2022 : Carolann Heduit au pied du podium en gymnastique artistique, bons débuts en escalade... ce qu'il faut retenir de la première journée

Lors de la première journée de compétition, jeudi à Munich, la délégation tricolore a effleuré la médaille en gymnastique artistique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Carolann Heduit lors de sa prestation aux barres asymétriques lors des Championnats européens, le 11 août 2022 à Munich. (RONALD WITTEK / EPA)

Les équipes de France débutent bien les hostilités à Munich, terre d'accueil des Championnats européens 2022 qui regroupent, pendant 10 jours, neuf sports (athlétisme, cyclisme, escalade, beach-volley, gymnastique, tennis de table, canöe, aviron et triathlon).

En gymnastique artistique, lors des qualifications du concours par équipes, la délégation tricolore composée de Marine Boyer, Morgane Osyssek, Aline Friess et Carolann Heduit a obtenu son billet pour la finale en prenant la troisième place. Cette dernière a en revanche échoué au pied du podium sur le concours général. Du côté de l'escalade, Manuel Cornu a dominé les qualifications du bloc, tout comme Anthony Jeanjean en BMX freestyle.

Gymnastique artistique : les Bleues qualifiées par équipes, Héduit au pied du podium au concours général

Son début de concours un peu plus laborieux lors du premier agrès, au sol, lui a probablement coûté la médaille. Carolann Héduit, 18 ans, avait les ressources nécessaires ce mercredi pour grimper sur le podium mais s'est finalement classée quatrième du concours général, derrière la Britannique Alice Kinsella et l'Italienne Asia D'Amato, sacrée championne d'Europe.

Au bout de cette journée, les Bleues ont obtenu leur qualification pour la finale du concours par équipes (3e), programmée samedi. Quatre d'entre elles disputeront par ailleurs les finales par appareil, également prévues dimanche : Aline Friess fera celle du saut, Lorette Charpy celle des barres, Carolann Héduit celle de la poutre et Morgane Osyssek-Reimer celle du sol.

Auteure d'une très belle compétition, la gymnaste française Carolann Héduit se classe finalement quatrième du concours général à un souffle du podium. C'est l'Italienne Asia D'Amato qui est titrée. Au bout de cette journée, les Bleues sont qualifiées pour la finale du par équipes tandis qu'Aline Friess fera celle du saut, Lorette Charpy celle des barres, Carolann Héduit celle de la poutre et Morgane Osyssek-Reimer celle du sol.

Escalade : Cornu et Mawem au rendez-vous sur le bloc

Au terme d'un cinquième bloc parfaitement maîtrisé, Manuel Cornu a pris la tête des qualifications du bloc en escalade. Mickael Mawem s'est lui classé deuxième, juste derrière son compatriote. Trois autres Français, Mejdi Schalck, Paul Jenft et Sam Avezou verront eux aussi les demi-finales.

Au terme d'un 5e bloc parfaitement maîtrisé, Manuel Cornu a pris la tête des qualifications du Bloc en escalade. Mickael Mawem s'est lui classé 2e, juste derrière son compatriote. Trois autres Français, Mejdi Schalck, Paul Jenft et Sam Avezou verront eux aussi les demi-finales.

Chez les femmes, Manon Hily et Hélène Janicot, respectivement quatrième et cinquième des qualifications, ont composté aisément leur ticket pour les demi-finales de la difficulté. C'est la championne olympique du combiné, la Slovène Janja Garnbret, qui a dominé la journée.

Cyclisme sur piste : les poursuiteuses visent la finale

En poursuite, Victoire Berteau, Valentine Fortin, Clara Copponi et Marion Borras, avec une course terminée en 4'18''074, ont signé le troisième chrono des qualifications. Elles seront opposées aux Italiennes pour une place en finale.

Victoire Berteau, Valentine Fortin, Clara Copponi et Marion Borras, avec une poursuite terminée en 4'18''074, signent le troisième chrono des qualifications. Elles seront opposées aux Italiennes pour une place en finale. Sinon, le match pour la médaille de bronze leur semble promis.

Du côté de la vitesse par équipes, après un premier départ manqué, les Français Timmy Gillion, Melvin Landerneau et Sébastien Vigier ont réalisé le troisième chrono des qualifications. Ils rejoignent le premier tour, face à la République tchèque, où il faudra signer un des quatre meilleurs temps pour espérer la médaille.

Chez les femmes, Marie Divine Kouamé, Julie Michaux et Mathilde Gros ont terminé troisièmes des qualifications du sprint par équipes. Elles seront opposées aux Ukrainiennes au premier tour où elles devront signer un des quatre meilleurs temps pour jouer la médaille.

BMX Freestyle : Jeanjean montre déjà les dents

Très solide lors des qualifications de l'épreuve de BMX Freestyle, Anthony Jeanjean, avec des runs crédités de 87.20 et de 89.00 points, a terminé largement en tête du classement. Il sera de la finale, comme ses compatriotes Kevin Fabrègue et Istvan Caillet.

Très solide lors des qualifications de l'épreuve de BMX Freestyle, Anthony Jeanjean, avec des runs crédités de 87.20 et de 89.00 points, est largement en tête du classement. Il sera de la finale, comme ses compatriotes Kevin Fabrègue et Istvan Caillet.

La Française Laury Perez a signé le quatrième meilleure moyenne des qualifications du BMX Freestyle dames (à 63,70 points) en maîtrisant ses deux runs. En revanche, Lisa-Marie Blanc, 10e, ne passe pas en finale.

Aviron : Tarantola et Bové devront passer par les repêchages

Les vice-championnes olympiques du deux de couple poids légers, Laura Tarantola et Claire Bové, ont terminé deuxièmes de leur série derrière l'Italie en 7'51''. Les Françaises devront passer par les repêchages, vendredi, pour intégrer la finale de l'épreuve.

Les vice-championnes olympiques du deux de couple poids légers, Laura Tarantola et Claire Bové, ont terminé deuxièmes de leur série derrière l'Italie en 7'51''. Les Françaises devront passer par les repêchages, tout à l'heure, pour intégrer la finale de l'épreuve.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats européens 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.