Championnats européens 2022 : coup double en 110 mètres haies, du bronze pour Pontvianne... Ce qu'il faut retenir de la septième journée

Respectivement deuxième et troisième, "PML" et Just Kwaou-Mathey sont montés sur le podium du 110 mètres haies, mercredi à Munich.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Pascal Martinot-Lagarde s'est paré d'argent, mercredi 17 août à Munich, sur le 110m haies. Jean-Marc Pontvianne a remporté le bronze en finale du triple saut. (AFP)

La délégation française a décroché trois médailles de plus dans ces championnats européens de Munich, mercredi 17 août, qui portent le total à 38 (10 en or, 12 en argent, 16 en bronze). Sur 110 mètres haies, Pascal Martinot-Lagarde et Just Kwaou-Mathey ont rapporté l'argent et le bronze. Jean-Marc Pontvianne a, lui, décroché une première médaille internationale grâce à sa troisième place en triple saut.

110 m haies : Martinot-Lagarde proche du but, la surprise Kwaou-Mathey

Tout s'est joué à un millième. Tenant du titre, Pascal Martinot-Lagarde a été devancé d'un souffle par l'Espagnol Asier Martinez, en finale du 110 m haies. Le frustration est grande, mais "PML" a tout de même rapporté une douzième médaille internationale, avec cette breloque argentée. Juste derrière lui, Just Kwaou-Mathey a décroché une médaille de bronze aux allures de confirmation. En 13"33, le jeune hurdleur s'est hissé dix-neuf millièmes derrière le vainqueur espagnol. Quant à Sasha Zhoya, troisième Français qualifié, il a chuté sur la dernière haie et dû se contenter de la huitième et dernière place.

Quelle performance des hurdlers français ! Pascal Martinot-Lagarde en argent et Just Kwaou-Mathey en bronze ont fait le show lors de la finale du 110 mètres haies. Ils concluent une soirée riche en émotions au stade olympique de Munich avec le récital du Portugais Pedro Pichardo à la longueur dans un concours où Jean-Marc Pontvianne a décroché le bronze.

Triple saut : Jean-Marc Pontvianne récompensé

Première breloque internationale pour Jean-Marc Pontviane. Un troisième essai à 16m94 (-0,5 m/s) lui a suffi pour s'emparer de la troisième place du concours, mordant sur chacun de ses cinq autres essais. Le Français s'empare de la troisième place, derrière l'intouchable Pedro Pichardo (17m50), champion olympique en titre, et l'Italien Andrea Dallavalle. L'autre Français engagé, Enzo Hodebar, termine septième.

Une scène étrange s'est aussi produite pendant l'épreuve, lorsque le Suédois Jesper Hellström a choisi de faire rigoler la galerie lorsqu'il s'est rendu compte qu'une de ses tentatives ne le menerait pas bien loin.

Saut à la perche : les Françaises prennent de l'expérience

Elle s'était invitée auprès des meilleures perchistes européennes en explosant son record à Nantua (4m52). Julie-Marie Bonnin, 20 ans, poursuit sa progression éclair. Entourée de Ninon Chapelle, de retour de maternité et éliminée en qualifications, et de Margot Chevrier, finaliste des Mondiaux d'Eugene, la Bordelaise disputait sa première compétition internationale dans la cour des grandes.

Et c'est elle qui a réalisé la meilleure performance tricolore ce mercredi, en passant la barre de 4m55 à son deuxième essai : nouveau record personnel en poche. La perchiste a échoué à 4m65, après deux tentatives pas loin de passer à cette hauteur.

Munich 2022 / saut à la perche (F) : une finale qui tutoie les sommets !

Le podium s'est joué plus haut. La phénomène Wilma Murto (4m85) a détrôné la Grecque Katerina Stefadini, quintuple championne d'Europe, au terme d'un concours très relevé. La Slovène Tina Sutej complète le podium. De son côté, la Niçoise Margot Chevrier a buté sur la barre des 4m55, loin de son record à 4m70, réalisée en juin. Elle termine dixième du concours. 

Lancer de marteau : déception pour Alexandra Tavernier

La détentrice du record du monde Anita Wlodarczyk absente, l'occasion était belle pour Alexandra Tavernier. Mais, la Française s'est classée douzième et dernière de la finale du lancer de marteau. Avec un meilleur lancer à 66,60 m, elle n'a pu se classer dans les huit premières pour obtenir trois essais supplémentaires.

Rageant, d'autant que la médaille était "hyper abordable, plus que sur n'importe quelle compétition", de l'aveu même de l'intéressée en zone mixte. La nouvelle championne d'Europe, Bianca Ghelber, a en effet gagné avec un jet à 72,72 m. Soit trois mètres de moins que le record personnel de Tavernier...

Cyclisme : Audrey Cordon-Ragot au pied du podium, Stefan Bissegger titré

Pas de médaille tricolore non plus en cyclisme sur route, en contre-la-montre, ni chez les hommes, ni chez les femmes. Audrey Cordon-Ragot a échoué à 26 secondes de la médaille de bronze et termine quatrième, loin derrière la Suissesse Marlen Reusser (30'59"), qui a conservé son titre. De son côté, Juliette Labous, partie très fort d'entrée, a payé son effort dans les derniers kilomètres et termine sixième (+1'02"). 

La Française a parcouru les 24 kms du contre-la-montre en 31:53, la plaçant quatrième au finale. Une épreuve remportée par la Suisse Marlen Reusser en 30:59. Malgré cette place au pied du podium, Audrey Cordon Ragot se projette sur la course de dimanche et se montre optimiste.

Chez les hommes, le Suisse Stefan Bissegger a remporté le chrono, avec seulement trois dixièmes d'avance sur son compatriote Stefan Küng, pourtant double tenant du titre. "Seulement" troisième (à 9" de Bissegger), le double champion du monde Filippo Ganna s'est contenté du bronze. Deux Français étaient engagés. Kévin Vauquelin a terminé à une satisfaisante septième place, à 1'12", et Anthony Roux un peu plus loin, 21e à 2'06".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.