Ce qui change à partir de mardi pour la pratique sportive en France

Ce mardi 15 décembre, la France se déconfine. Le gouvernement a instauré un nouveau couvre-feu, entre 20h et 6h du matin. Il y a également quelques nouveautés pour le monde du sport, notamment chez les mineurs. Voici un récapitulatif des changements qui rentrent en vigueur dès aujourd'hui.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

À partir de ce mardi 15 décembre, les règles sanitaires évoluent. Place au déconfinement progressif. Le gouvernement a annoncé le retour d’un couvre-feu, entre 20h et 6h du matin. Cette nouvelle étape entraîne quelques changements concernant la pratique sportive. Des assouplissements ont été définis, notamment chez les mineurs. 

Plus besoin d’attestation pour faire du sport

L’attestation n’est plus nécessaire pour aller faire du sport. Auparavant limitée à 3h dans un rayon de 20km, la pratique sportive est désormais libre. Attention cependant : cette règle prévaut uniquement pendant les horaires de couvre-feu. En-dehors de ces horaires (c’est-à-dire entre 20h et 6h du matin), il n’est pas autorisé de sortir faire du sport, sous peine d’être verbalisé. Aucune case sur la nouvelle attestation ne prévoit la pratique sportive. 

Le sport en salles autorisé pour les mineurs

Grand changement pour les mineurs : le sport pratiqué en intérieur est autorisé à reprendre, mais uniquement pour les moins de 18 ans, et dans le respect des protocoles sanitaires. Les gymnases, piscines et autres espaces sportifs peuvent rouvrir leurs portes, avec "accès aux vestiaires collectifs", a précisé le ministère de l’éducation nationale et des sports. Le contact reste néanmoins prohibé et les rassemblements sont limités à six personnes maximum, sauf si l’activité est encadrée par un éducateur sportif diplômé. Les stages pendant les vacances scolaires sont donc permis.

Pour les majeurs, il faudra encore patienter. Si la pratique sportive en plein air est autorisée, elle demeure interdite en intérieur. Des sports comme le football ou le rugby peuvent donc reprendre, mais le basket, le hand et le futsal restent quant à eux toujours interdits.

L’exception des publics prioritaires

"Seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle et les personnes à handicap reconnu seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements", a indiqué le ministère de l’éducation nationale et des sports. Cela concerne aussi leurs encadrants. Ces publics ont accès l’ensemble des équipements sportifs couverts et en plein air.

Le retour du public dans les stades 

Les spectateurs ne pourront pas faire leur retour dans les enceintes sportives avant le 7 janvier. Le Premier ministre Jean Castex a estimé que "les conditions n’étaient pas réunies" pour l’instant. La possibilité de rouvrir les tribunes sera à nouveau étudiée début janvier. Mais ce retour se fera avec des jauges proportionnelles à la capacité d’accueil de l’enceinte. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.