Cet article date de plus de huit ans.

La Nouvelle-Zélande ne veut toujours pas de Tyson

La Nouvelle-Zélande a rejeté pour la deuxième fois depuis le début du mois une demande de visa pour l'ex-boxeur américain Mike Tyson, condamné en 1992 aux Etats-Unis pour le viol d'une reine de beauté. Le code pénal néo-zélandais interdit - sauf exception - l'entrée du territoire à tout ressortissant étranger condamné à plus de cinq ans de prison. Or Tyson a écopé d'une peine de six ans en 1992 pour le viol, l'année précédente, d'une jeune fille de 18 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Une première demande pour l'ancien champion du monde des poids lourds avait été annulée quand l'organisation caritative "Life Education Trust", qui avait invité Tyson à participer à un gala de charité en novembre, l'avait ensuite décommandé. Une autre association, la Manukau Urban Maori Authority, a formulé depuis une nouvelle demande de visa, qui a été rejetée, a annoncé Kate Wilkinson, adjointe au ministre de l'Immigration, vendredi dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Boxe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.