Bouger plus… pour vivre plus longtemps

Une étude révèle qu’avoir une activité (peu soutenue) permet de vivre plus longtemps.

Bouger plus pour vivre mieux ? C’est en tout cas ce que révèle une étude britannique. Si en France il était connu qu’une bonne activité permettait aux seniors de rester en forme, en Angleterre ce n’était pas tout à fait le cas. Cette dernière étude apporte donc des précisions. Pour elle, il n’est pas forcément nécessaire de transpirer. Les bénéfices sont tirés même avec une petite activité. Par exemple, promener son chien, se balader, s’adonner au jardinage, monter les escaliers.

17 % de décès en moins ?

Ainsi, chaque demi-heure occupée réduirait de 17 % le risque de décès, explique l’étude. Mais elle préconise 150 minutes par semaine d’activité physique, soit un bilan difficile à atteindre. Néanmoins, on peut la répartir dans le temps, est-il dit. Une étude d‘observation qui ne permet pas d’établir de relation de cause à effet. Des personnes âgées d’au moins 75 ans ont été suivies pendant cinq ans pour réaliser cette analyse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Françaises consacrent moins de temps aux activités physiques en général que leurs voisines allemandes, danoises, suédoises et anglaises, selon un sondage réalisé pour la Fédération mondiale du cœur et diffusé le 8 mars 21013.
Les Françaises consacrent moins de temps aux activités physiques en général que leurs voisines allemandes, danoises, suédoises et anglaises, selon un sondage réalisé pour la Fédération mondiale du cœur et diffusé le 8 mars 21013. (MIKE HARRINGTON / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)