Cet article date de plus de dix ans.

Boston égalise

Mené dans cette finale de NHL 2 victoires à 0, Boston a égalisé à 2-2 à la faveur d'un nouveau succès confortable sur Vancouver (4-0). La Coupe Stanley n'a pas encore choisi son vainqueur, mais le vent semble tourner fortement en faveur de Boston... Vancouver aura l'occasion de repartir du bon pied lors du cinquième match de cette série, qui se déroulera vendredi à domicile.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'humiliant 8-1 du match N.3 n'a pas encore été digéré. Seulement 48 heures après cette déconvenue, Vancouver s'est une fois de plus incliné, cette fois devant un spectateur de choix, le Premier ministre Canadien Stephen Harper qui a sûrement été déçu d'être venu... Rich Peverley, qui remplaçait l'attaquant Nathan Horton, victime d'une  commotion cérébrale lors du match N.3, dans la ligne offensive avec David  Krejci et Milan Lucic, a notamment avec marqué deux fois pour Boston. Michael Ryder et Brad Marchand ont été les autres buteurs des Bruins. Et c'est donc le gardien Roberto Luongo qui a payé les pots cassés, en cédant sa place en début de troisième période. Il avait alors encaissé 12 buts en deux matches.

Le malheureux Luongo n'a pas vraiment été aidé par sa défense, et a encaissé 4  buts en seulement 20 tirs avant d'être remplacé par Cory Schneider. Le gardien des Bruins Tim Thomas a lui été irréprochable et a effectué 38 arrêts pour signer le troisième blanchissage dans ces play-offs. Il n'a  encaissé que cinq buts sur ses cinq derniers matches et les Bruins lui devront  beaucoup s'ils parviennent à remporter leur première Coupe Stanley depuis 1972.

"Ce n'est pas faute d'essayer de notre part mais il faut reconnaître que  Boston parvient à museler notre attaque depuis deux matches, a indiqué  l'entraîneur des Canucks Alain Vigneault. Meilleure équipe de LNH en supériorité numérique durant la saison  régulière, Vancouver n'a concrétisé qu'une seule de ses 22 situations dans cette finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.