Cet article date de plus de quatre ans.

Monaco fait des étincelles à Châlons-Reims

Monaco a fait voler en éclats Châlons-Reims (106-68) pour décrocher une troisième victoire en trois matches tout comme Nanterre qui s'en est sorti de justesse à Hyères-Toulon (79-76), alors que Le Mans s'est noyé dans le "chaudron" du Portel (75-81).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Autant Châlons-Reims avait posé des problèmes à Monaco la saison dernière, ne s'inclinant que de peu (86-80 à l'aller, 88-87 au retour), autant cette fois-ci l'issue n'a pas fait l'ombre d'un doute. A la mi-temps, le vaisseau monégasque avait déjà submergé le CCRB (52-27), en panne de solutions devant son public. Seul l'ex-intérieur de Pau-Orthez Steven Smith, arrivé dans la Marne cet été, a surnagé, alignant 25 points dont quatre paniers à longue distance. L'équipe du Rocher a elle pu compter sur un jeu collectif huilé, sur le bondissant Billy Ouattara (12 pts, 7 rbds) et l'adresse du shooteur ukrainien Sergiy Gladyr (21 pts) qui s'était fait connaître en France à Nanterre il y a deux saisons.

Son ancien club a dû batailler pour se sortir du piège tendu par le promu Hyères-Toulon. Dans le "money time", une flèche de Chris Warren a remis à hauteur les Nanterriens (74-74) qui ont ensuite bien tenu le choc sur la ligne des lancers francs. L'autre promu, Le Portel, s'est offert sa première victoire en infligeant une première défaite au Mans, l'un des plus sérieux prétendants au titre. Dans le Chaudron, le nom donné à leur salle, les Nordistes ont opposé une défense impériale à l'équipe sarthoise en première mi-temps (41-31). Leur obstination, incarnée par les intérieurs américains Jakim Donaldson (14 pts, 7 rbds) et Frank Hassell (24 pts, 9 rbds) leur a permis de tenir jusqu'au bout malgré une domination du Mans dans le dernier quart-temps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pro A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.