Cet article date de plus de cinq ans.

Paris sportifs : après le sacre, Karabatic renvoyé en correctionnelle ?

Le parquet de Montpellier a requis le renvoi en correctionnelle de Nikola Karabatic et des autres mis en examen dans l'affaire d'un match présumé truqué en 2012. Une décision qui intervient cinq jours après le sacre de l'équipe de France de Handball au Qatar.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Après le sacre, la correctionnelle pour Nikola Karabatic ? © MAXPPP)

C'est le retour de l'affaire du match présumé truqué qui opposait Cesson à Montpellier en 2012 avec des paris sportifs en toile  de fond. Nikola Karabatic n'est d'ailleurs pas le seul concerné par cette demande au parquet.  Les seize autres mis en examen dans cette affaire pourraient eux-aussi être renvoyés en correctionnel.

L'affaire commence en septembre 2012. Un match est suspecté d’avoir été truqué. Des joueurs de Montpellier auraient parié sur la défaite de leur équipe à la mi-temps de la rencontre. Pire, parmi les huit handballeurs entendus par les enquêteurs (Mladen Bojinovic, Dragan Gajic, Samuel Honrubia, Nikola Karaatic, Luka Karabatic, Primoz Prost, Mickaël Robin et Issam Tej) Nikola Karabatic, icône de l’équipe de France. Sur France info, son avocat, Maître Jean-Robert Phung, parle d'une "situation surréaliste". "Nikola Karabatic, c'est reconnu définitivement, n'a pas parié et n'était pas au courant que des paris étaient pris" , affirme-t-il. "Deuxième donnée du problème, il n'a pas joué le match", assène Me Phung, qui ne doute pas cependant qu'il y aura un procès.

Jean-Robert Phung, avocat de Nikola Karabatic pense qu'il y aura un procès, mais assure que son client n'est en rien impliqué dans ce scandale. Il répond à Raphaëlle Duchemin
--'--
--'--

Pas étonné non plus, Me Abratckiewicz, l’avocat d’un des autres joueurs mis en cause, qui avait prédit un réquisitoire à charge : "Le procureur de la République persiste dans son analyse, à mon avis fausse, qui est de dire qu'il a fait la démonstration que le match était truqué. Or à ce jour dans ce dossier, rien ne permet d'étayer cette thèse. En quoi parier à la mi-temps contre son équipe démontre que sur le terrain sportif il y a eu tricherie ? "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.