Cet article date de plus de deux ans.

NBA : Toronto vainqueur du duel des géants

Le choc de la nuit entre Golden State et Toronto a vu les Canadiens s'imposer une deuxième fois (113-93), avec notamment un Stephen Curry très moyen. De son côté, Brooklyn a dominé les Sixers de Philadelphie. Le point sur tous les matchs de la nuit.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.

Le match au sommet entre Golden State et Toronto, une rencontre que nombre d'observateurs prédisent comme l'affiche de la finale NBA en juin, a tourné mercredi à l'avantage des Canadiens (113-93), pour la deuxième fois cette saison. Si le premier duel, particulièrement serré fin novembre, s'était achevé en prolongation, le second affrontement a viré à la démonstration, Toronto comptant jusqu'à 26 points d'avance dans le dernier quart-temps. Privés de leur star Kawhi Leonard, blessé à la hanche, les Raptors s'en sont remis à leur meneur Kyle Lowry, meilleur passeur de la ligue, qui a terminé avec 23 points et 12 passes décisives, ainsi qu'à leur ailier congolais Serge Ibaka (20 points, 12 rebonds). "Ce soir, le ballon a vraiment bien circulé. Ça a mis toute l'équipe en confiance et ça nous a donné du rythme", s'est félicité Lowry. "C'est le deuxième match de notre série à l'extérieur (après le succès sur le parquet des Los Angeles Clippers mardi et avant le match à Portland jeudi, NDLR), c'est une bonne victoire. On va s'en servir pour continuer à progresser", a-t-il ajouté. Les Warriors se sont, eux, montrés particulièrement fébriles au tir à trois points, pourtant l'une de leurs grandes forces, en ne convertissant que six de leurs 26 tentatives. Symbole de cette maladresse, Stephen Curry qui a réussi seulement deux tirs primés sur huit et a fini la rencontre avec 10 points.

Seul Kevin Durant a surnagé côté Golden State avec 30 points.


Toronto (23 v-7 d) caracole en tête de la conférence Est, tandis que Golden State (19 v-10 d) est 2e à l'Ouest. Dans les autres rencontres de la soirée, La Nouvelle-Orléans, portée par un Anthony Davis des grands soirs, a dominé Oklahoma City (118-114). Davis a terminé la rencontre avec 44 points, son meilleur total cette saison, tout en prenant 18 rebonds. Oklahoma City (17 v-9 d) glisse à la troisième place de la conférence Ouest, tandis que La Nouvelle-Orléans (15 v-15 d) est 10e. Milwaukee a chuté à Indiana (113-97), qui bénéficiait du retour de l'arrière Victor Oladipo, absent depuis 11 matchs en raison d'une blessure au genou. Les Bucks, qui cumulent 18 victoires et 9 défaites, sont 2es à l'Est, tandis que les Pacers (18 v-10 d) sont en embuscade à la 4e place.


 Brooklyn surprend Philadelphie


Pour la deuxième fois en trois affrontements cette saison, Philadelphie s'est fait surprendre par Brooklyn, victorieux 127 à 124 sur le parquet des Sixers. Spencer Dinwiddie a battu son record avec 39 points, tandis que Joel Embiid a inscrit 33 points et pris 17 rebonds pour Philadelphie, privé de Jimmy Butler blessé à l'aine. Avec 19 victoires et 10 défaites, les Sixers restent sur le podium à l'Est, à la troisième place. Boston s'est imposé en prolongation à Washington (130-125) grâce à Kyrie Irving qui a fini la rencontre avec 38 points, dont les 12 derniers points de son équipe. Les Celtics (17 v-10 d) sont solidement accrochés à la 5e place de la conférence Est. Frank Ntilikina, qui a inscrit 16 points, a réussi une prestation convaincante avec New York malgré la défaite des Knicks sur le parquet de Cleveland (113-106).  Avec 16 points en sortie de banc, Tony Parker a lui apporté une précieuse contribution à la victoire sur le fil de Charlotte face à Detroit (108-107). Le pivot Rudy Gobert (10 points, 11 rebonds) a participé au large succès de Utah face à Miami (111-84).
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.