Cet article date de plus de six ans.

Avec Curry et Thompson, les Golden State Warrios planent sur la NBA

Après sa victoire la nuit dernière sur Houston (105-93), Golden State caracole plus que jamais en tête de la NBA. Les Warriors présentent le bilan complètement fou de 19 victoires pour 2 défaites après un mois et demi de compétition. Emmené par son duo Curry-Thompson, la franchise de San Francisco fait souffler un vent de fraîcheur agréable sur la NBA.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Les Cavaliers avec le retour de LeBron James ? Pas mal, peut mieux faire. Les Spurs, champion en titre ? Mention passable. Les Clippers et leur effectif ultra-complet ? Bien, sans plus. Les Warriors et leur nouveau coach ? Félicitations du jury !

Qui aurait prédit, il y a un mois et demi, que la franchise californienne aurait le meilleur bilan de la Ligue après une vingtaine de rencontres ? Probablement pas grand monde. Et pourtant, Golden State est là et bien là. Avec son succès face à Houston, l’ancien joueur des Bulls et des Spurs notamment est devenu le premier entraîneur de l’histoire de la NBA à commencer sa carrière par un 19-2. Phil Jackson, l’ancien coach de Kerr à Chicago, aurait bien voulu enrôler son protégé aux Knicks à l’intersaison. Comme souvent, le « Zen Master » a eu le nez creux. Pas de chance, Si la saison s'arrêtait ce 11 décembre, Curry serait à coups sûrs MVP de la Ligue.

A ses côtés, Klay Thompson a lui aussi franchi un cap. Ses 43% longue distance en font l’un des meilleurs shooteurs de la ligue (sur un volume de shoot importants). Avec 21 points de moyenne, il a augmenté de trois points sa production par match. Au point que certains se demandent s’il n’est pas actuellement le meilleur poste 2 de NBA…

Et maintenant ?​

Aujourd’hui, qui peut arrêter les Warriors ? Pas grande à première vue. Seule deux franchises ont dominé Golden State cette saison. Phoenix d’abord mais surtout San Antonio. Dans un match maîtrisé à l’Oracle Arena, les coéquipiers de Tony Parker avaient envoyé un message fort à la ligue. Oui, Kerr et ses joueurs dominent la ligue mais les Spurs sont toujours favoris à leur propre succession.

En outre, s’il fallait trouver quelque chose à redire sur le début de saison des Warriors, on pourrait s’intéresser à leur calendrier. Sur 21 matches, ils n’ont rencontré « que » six fois des équipes du haut de tableau NBA (pour 5 victoires et 1 défaite). En un mois, Golden State va rencontre Memphis (le 16 décembre), Oklahoma City (le 18 décembre) les Clippers (le 25 décembre), Toronto (le 2 janvier), Oklahoma City (le 5 janvier), Cleveland (le 9 janvier) et encore Oklahoma City (le 16 janvier). Au sortir de ce mois de folie, on en saura plus sur les capacités de Curry et sa bande.

D'une franchise moribonde, Golden State est en tout cas passé en quelques années à un statut de franchise pétillante et en devenir. Avec la nouvelle salle qui arrivera pour la saison 2018/2019, Golden State a un avenir. Ne reste qu'à Curry et les autres à écrire son présent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.