NBA : suspension à vie pour le propriétaire des Clippers

La NBA a tranché et décidé de suspendre à vie Donald Sterling, après des propos racistes. Le propriétaire des Los Angeles Clippers devra également verser une amende de 2,5 millions de dollars. Le scandale avait fait réagir Barack Obama, le président des Etats-Unis dénonçant des "déclarations incroyablement racistes".

(Maxppp)

La sanction est tombée et elle est lourde, à la mesure du
scandale qui secoue le basket américain. La ligue
de basket aux Etats-Unis (NBA) a décidé de sortir définitivement du terrain Donald
Sterling, après les propos racistes qu'il a tenus. La suspension lui interdit la
direction d'un club et une présence lors des matchs de NBA. Il devra également
verser une amende de 2,5 millions de dollars, le montant maximum prévu par la
ligue.

Sterling restera-t-il propriétaire des Clippers ?

Dans un enregistrement
publié sur internet, Sterling disait à son ancienne petite amie qu'elle ne
devait pas se montrer en compagnie de noirs, des termes que Silver a jugés
"profondément insultants et blessants ".

C'est Adam Silver, le patron de la NBA, qui a annoncé les
sanctions prises à l'encontre du propriétaire des Clippers lors d'une
conférence de presse, mardi à New York. Le carton rouge est
distribué mais Sterling n'est pas pour autant obligé de vendre la franchise californienne,
actuellement engagée dans le premier tour des play-offs. Toutefois, Adam Silver,
annonce qu'il mettra tout en
œuvre pour lui forcer la main. Pour réussir, il lui faudra convaincre 75%
des propriétaires de voter en faveur de l'exclusion de Donald Sterling. la franchise en question est évaluée à 575 millions de dollars par le magazine Forbes. 

Sur Twitter, le célèbre basketteur américain Magic Johnson a réagi en remerciant Adam Silver : 

Magic Johnson était directement concerné, puisque Sterling reprochait à la jeune femme, d'avoir publié sur son compte Instagram une photo, la montrant aux cotés de l'ancienne star des Los Angeles Lakers.