Cet article date de plus d'onze ans.

Le Mans prend une option

Dans le duel franco-français au 2e tour préliminaire de l'Euroligue, Le Mans a pris le meilleur sur Villeurbanne au match aller dans la Sarthe. Un succès de dix points (85-75) qui permet aux Manceaux de rêver d'une 3e tour contre vraisemblablement le Khimi Moscou, vainqueur 87-58 à Budivelnik. Mais il reste un match retour vendredi à l'Astroballe et les Verts, qui n'ont cédé que dans le money-time, auront encore leur mot à dire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Charles Kahudi (Le Mans) défend sur Edwin Jackson (ASVEL) (DENIS LAMBERT / MAXPPP)

Longtemps les certitudes mancelles ont semblé fragiles face au Portoricain Angel Vassalo, véritable poison avec ses 29 pts au compteur. Mais la pression défensive du MSB et sa raquette dissuasive ont finalement pris le dessus. L'Asvel avait pourtant pris un meilleur départ, virant en tête à la fin du  1er quart-temps grâce notamment à Michaël Gelabale. Les Manceaux, qui ont attendu la 19e minute pour passer leur premier panier à trois points, grignotaient cependant leur retard, portés par une belle présence au rebond offensif (15 au total). Vassallo maintenait son équipe à flots au 3e quart-temps en inscrivant 14  pts en 10 minutes et les deux équipes étaient encore au coude à coude à la 32e minute (69-69). Le collectif de JD Jackson, plus huilé, finissait cependant par l'emporter, avec cinq joueurs entre 10 et 18 points, et un bel effort d'Antoine Diot et Joao Batista pour creuser l'écart dans les dernières secondes.

Résultats du 2e tour préliminaire allerKiev (UKR) - Khimki Moscou (RUS) 58-87
Alba Berlin (GER) - Vrsac (SRB) 73-67
Charleroi (BEL) - Kazan (RUS) 75-69
Le Mans (FRA) - Villeurbanne (FRA) 85-75

Programme du retour - Vendredi 1er octobre:
(17h00) Khimki Moscou (RUS) - Kiev (UKR)
(17h00) Kazan (RUS) - Charleroi (BEL)
(18h00) Vrsac (SRB) - Alba Berlin (GER)
(20h30) Villeurbanne (FRA) - Le Mans (FRA)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.