Cet article date de plus de huit ans.

Incidents lors du match Paris-Gravelines : six joueurs suspendus

La commission juridique et de discipline de la Ligue Nationale de Basket (LNB), réunie jeudi pour étudier le dossier disciplinaire concernant les incidents survenus lors de la rencontre de Pro A entre Paris-Levallois et Gravelines, a tranché. La peine la plus lourde est pour Jawad Williams, le joueur parisien est suspendu jusqu'au 30 mars. Gravelines va faire appel.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Les images vues lors du match de basket entre
Paris-Levallois et Gravelines sont rares dans ce sport. Des débordements et des
violences qui ont débuté avec une altercation entre l'arrière du P-L Jawad
Williams et son homologue du BCM Yannick Bokolo. S'en étaient suivis des
échanges de coups. Jawad Williams avait étranglé John Holland pendant une
dizaine de secondes.

Et
c'est d'ailleurs l'Américain Jawad Williams quia été le plus lourdement
sanctionné par la
commission de discipline de la Ligue nationale de basket qui examinait cette
affaire hier. Il est exclu des parquets jusqu'au 30 mars. Les autres joueurs
punis de matches ferme sont, côté Paris-Levallois Daniel
Ewing (6), et côté Gravelines Cyril Akpomedah (6), Yannick
Bokolo (2), Yakhouba Diawara et John Holland (1). 

Dans la soirée, les joueurs concernés de Gravelines ont indiqué qu'ils allaient faire appel contre des sanctions qu'ils jugent "iniques ". Le club "soutiendra complètement leur démarche ". Dans un communiqué, il écrit : "Suite à ce verdict parfaitement injuste, le BCM Gravelines Dunkerque va désormais utiliser tous les recours possibles pour faire valoir le droit et rétablir la vérité ".

Des excuses sur Twitter

À la suite de ces débordements, la plupart des protagonistes s'étaient
excusés, essentiellement sur Twitter. Jawad Williams avait ainsi multiplié les
messages en présentant ses excuses à l'ensemble des protagonistes et en se
disant sincèrement désolé pour sa mauvaise réaction. 

Yannick Bokolo avait lui
aussi fait amende honorable sur le réseau social.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.