Cet article date de plus d'un an.

Eurobasket 2022 : la France rebondit en arrachant la victoire face à la Lituanie

Les Bleus ont remporté leur premier match de la compétition, samedi, en prenant le meilleur en fin de rencontre sur les Lituaniens (77-73).

Article rédigé par Vincent Daheron, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Vincent Poirier et Rudy Gobert face aux Lituaniens lors de l'Eurobasket, le 3 septembre 2022. (MARIUS BECKER / DPA)

La réaction tant attendue est bien arrivée sur le parquet de la Lanxess Arena de Cologne (Allemagne). Deux jours après sa défaite contre les Allemands en ouverture de l’Eurobasket (76-63), l’équipe de France a relevé la tête, samedi 3 septembre, en s’imposant face à la Lituanie (77-73) dans une rencontre aussi intense que serrée.

Il a pourtant fallu attendre les toutes dernières secondes pour valider un succès ô combien important pour les hommes de Vincent Collet. Si Evan Fournier a manqué la première opportunité de tuer la rencontre sur la ligne des lancers-francs à sept secondes du buzzer, Rudy Gobert (8 points et 4 rebonds) a rectifié le tir. D’abord en captant un rebond décisif avant de clore la partie à son tour sur la ligne de réparation.

Fournier et Heurtel décisifs

A trois minutes de la fin du match, l’équipe de France a cru s'être définitivement mise à l’abri. Moment choisi par Evan Fournier pour inscrire un panier à trois-points primordial permettant de redonner les commandes du match aux Bleus (63-60, 37e). L’arrière se frappe le torse et toise du regard le banc lituanien. Dans la foulée, Thomas Heurtel se réveille enfin pour marquer ses quatre premiers points de la rencontre et offrir un écart inédit en faveur des Tricolores (71-64, 38e). La Lituanie, malgré ses plus de 5 000 spectateurs dans la salle, est sonnée.

Auparavant, les Bleus ont pourtant failli se noyer dans la marée verte lituanienne. Le début de rencontre a été catastrophique, dans la continuité malheureuse du premier match de ce championnat d’Europe. Après six minutes, la France a compté treize points de retard (21-8, 6e) sur une équipe lituanienne à l’adresse ébouriffante (6/6 pour commencer le match), emmenée par Jonas Valanciunas (7 points dans le premier quart-temps, 15 au total) et Rokas Jokubaitis à la création (5 passes décisives).

Mais au lieu de s’effondrer, l’équipe de France a enfin montré le visage qu’on attendait d’elle. Elle s’est rebiffée offensivement dans le sillage d’un Evan Fournier saillant. Après une première performance décevante contre l’Allemagne (7 points à 2/10), le capitaine des Bleus a profité du rythme imposé par la défense tricolore pour régler la mire en transition : 18 points en première période, 27 points au total.

La surprise Terry Tarpey

Le retour de Moustapha Fall (6 points) a également fait un bien fou. Blessé en préparation et resté sur le banc contre l’Allemagne, le pivot de l’Olympiacos a permis à l’équipe de France de peser offensivement dans le jeu intérieur. Une alternance bienvenue alors que Thomas Heurtel (5 points au final) et Elie Okobo (2 points à 1/4) ont encore été frustrés dans le secteur extérieur.

Au contraire de Terry Tarpey. Le Manceau, véritable surprise de la sélection et normalement dévoué aux tâches défensives, est sorti de son cocon en attaque. Il a inscrit huit points dont le panier primé qui a permis aux Bleus de passer devant au score pour la première fois de la rencontre dans le troisième quart-temps (48-46, 24e). C’est encore lui qui a égalisé en milieu de dernier acte (60-60, 35e) avant qu'Evan Fournier et Thomas Heurtel ne se mettent en action pour offrir la victoire aux leurs.

Celle-ci soulage grandement l’équipe de France et confirme sa capacité de réaction. Après six défaites au premier match d'une compétition internationale depuis 2009, elle a toujours gagné le match suivant. "J’espère qu’on est bien lancés dans cette compétition", a réagi Evan Fournier au micro de Canal+ Sport 360. Il faudra désormais passer la seconde, dimanche, face à la Hongrie, adversaire supposé le plus abordable de groupe B.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.