Cet article date de plus de six ans.

Championnat du monde de handhall : un défi pour le Qatar

Le Qatar donnera le coup d'envoi du championnat du monde de handball ce jeudi à 17 heures, heure de Paris. L'émirat, décrié pour les conditions de travail des ouvriers et pour son climat, veut prouver au monde qu'il est capable d'organiser une compétition internationale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Fahad, la mascotte du championnat du monde de Handball © Radio France / Laxmi Lota)

Ce championnat du monde de handball est un test pour le pays, qui doit aussi accueillir ces prochaines années les mondiaux d'athlétisme et la Coupe du monde de foot. Un test sportif, logistique et de convivialité. C'est dans un complexe flambant neuf que résonnera l'hymne officiel de la compétition. Au beau milieu du désert, à Lusail, en périphérie de Doha : 15.300 spectateurs pourront assister ici aux phases finales du Mondial.

Sheikha Assmaa al Thani, responsable marketing du comité organisateur, promet du grand spectacle. “Nous allons surprendre le monde ! Il y a aura d'incroyables divertissements, avec une grande surprise pour la cérémonie d'ouverture. Nous avons mené des campagnes de sensibilisation au sujet de l’équipe nationale dans les écoles du pays. Les gens sont patriotes ! Les Qatariens ont hâte de venir et de participer a ce championnat !

Attirer les spectateurs

Le Qatar a construit trois nouveaux complexes en moins d'un an pour accueillir la compétition. De belles infrastructures, dont il va falloir remplir les gradins. L’absence de spectateurs : c'est l'une des craintes des autorités, car les Qatariens n'ont pas l'habitude de se déplacer dans les stades.

 

Les organisateurs ont donc demandé aux ambassadeurs des nations participantes d'élaborer une stratégie pour faire venir leurs ressortissants. L'Emirat a d'autres idées déjà mises en pratique lors de précédentes compétitions sportives : payer des ouvriers, une dizaine d'euros, pour les faire venir aux matchs...

Prendre les mesures nécessaires

Les autorités devront aussi faire face aux embouteillages dans la capitale en pleine construction. Lors des championnats du monde de natation en petit bassin en décembre 2014, des nageurs étaient arrivés en retard à cause de la circulation. Pour éviter de nouveaux problèmes, le ministère de l'Intérieur a prévu des voies de bus réservées.

 

Avec l'ancien coach des champions du monde en titre et quelques naturalisations, l'équipe du Qatar espère atteindre les quarts de finale.

Le Qatar veut montrer qu'il sait organiser une compétition internationale. Le reportage de Laxmi Lota
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.