Basket : la NBA lorgne sur l'Afrique

Pour la première fois de l'histoire de la NBA, Toronto, une équipe canadienne, s'est imposée. Le Camerounais Pascal Siakam a pris part a cette victoire historique. D'autres basketteurs africains rêvent de lui ressembler et veulent intégrer la prestigieuse ligue nord-américaine. 

FRANCE 2

Un parquet flambant neuf et des entraînements intensifs pour des athlètes qui ressemblent à des basketteurs professionnels. On pourrait se croire aux États-Unis, mais on est à 6 500 kilomètres, au Sénégal, dans la toute nouvelle académie de la ligue américaine de basket, la fameuse NBA. C'est le tout premier centre de formation installé sur le continent africain. La NBA Academy Africa organise des entraînements à l'américaine dans ses deux salles climatisées.

Développer des infrastructures sportives en Afrique

"Le but de l'académie est de donner à des enfants une chance de grandir et de se développer dans ce sport, d'atteindre le maximum de leurs capacités", explique Roland Houston, le directeur technique de la NBA Academy. Les 19 athlètes sélectionnés ont entre 14 et 20 ans. Ils ont été sélectionnés dans huit pays différents. Les élèves sont entièrement pris en charge. Pour tous les jeunes de l'académie, le rêve est aujourd'hui à portée de main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves de la NBA Academy Africa, au Sénégal.
Des élèves de la NBA Academy Africa, au Sénégal. (FRANCE 2)