Basket : l'Asvel frappe un grand coup avec l'arrivée de Nando de Colo, vice-champion olympique avec les Bleus

Après le départ de la pépite Victor Wembanyama, le champion de France a rapidement réagi avec une annonce tonitruante, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Nando de Colo sous le maillot de Fenerbahçe.  (ALI ATMACA / ANADOLU AGENCY)

Recrue de prestige pour l'Asvel ! L'arrière des Bleus vice-champions olympiques l'été dernier Nando de Colo va rejoindre pour deux ans le récent triple champion de France d'affilée, a annoncé jeudi 30 juin le club rhodanien. Le Nordiste évoluait à Fenerbahçe, en Turquie, depuis trois saisons. 

Âgé de 35 ans, Nando de Colo (1,96 m) compte 185 sélections avec l'équipe de France, mais il ne participera pas à l'Euro 2022 prévu à la fin de l'été en Allemagne, même s'il garde l'objectif d'être avec les Bleus lors des JO-2024 de Paris. Meilleur joueur de Pro A en 2008 sous les couleurs de Cholet, où il a évolué de 2006 à 2009, de Colo a ensuite joué sous les couleurs de Valence (2009-2012) avant de tenter sa chance en NBA, à San Antonio et Toronto et de briller à nouveau en Europe sous les couleurs du CSKA Moscou (2014-2019), club avec lequel il a remporté deux Euroligues en 2016 et 2019. Avec Fenerbahçe, il a remporté la Coupe de Turquie en 2020 et le championnat cette saison.

Okobo en instance de départ

Le recrutement de Nando de Colo "s'inscrit bien sûr dans notre volonté et ambition de voir évoluer les meilleurs joueurs français dans notre championnat, mais également de permettre à LDLC ASVEL de briller sur la scène européenne", a salué le président du club Tony Parker, qui a évolué aux côtés de Nando de Colo aux San Antonio Spurs en 2013-2014.

Sacrée championne de France après sa victoire sur Monaco 3 matches à 2 samedi, l'Asvel a déjà perdu l'un de ses meilleurs joueurs, l'Américain Chris Jones, et devrait également voir partir son meneur français, Elie Okobo. "Quand on fait une bonne saison, c'est clair que l'on se fera piller. On va perdre des joueurs majeurs comme Ekobo et Jones, a indiqué Tony Parker en conférence de presse juste après la finale. Il va falloir reconstruire, c'est mon travail de trouver des talents pour rester compétitifs." L'ancien joueur des Phoenix Suns en NBA est pressenti du côté de Monaco.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.