La Formule 1 débarque en Inde

Après la Chine avec les JO, l'Inde veut prouver qu'elle est capable d'organiser un événement mondial et se lance dans la F1.

La Mercedes du coureur Nico Rosberg sur le circuit du Grand Prix d\'Inde, près de New Delhi, le 28 octobre 2011.
La Mercedes du coureur Nico Rosberg sur le circuit du Grand Prix d'Inde, près de New Delhi, le 28 octobre 2011. (VIVEK PRADASH / REUTERS)

Le circuit international de Buddh, à Greater Noida dans la région d'Uttar Pradesh, en Inde, a été baptisé d'après le titre de Bouddha, qui désigne une personne ayant atteint le "nirvana" et symbolisant "la paix et le calme" pour reprendre les mots du directeur de la course

Mais du 28 au 30 octobre 2011, au lieu de calme, ce seront plutôt les rugissements des moteurs et les acclamations de la foule qui caractériseront le tout premier Grand Prix automobile d'Inde.

 

Des paysans travaillent près du circuit de Buddh, dans la région de New Delhi (Inde), le 18 octobre 2011.
1/8 Le premier Grand Prix automobile d'Inde aura lieu du 28 au 30 octobre 2011. Le circuit se trouve en pleine campagne, à plus de 50 kilomètres de New Delhi, la capitale. VIJAY MATHUR / REUTERS

L'Inde poursuit son effort pour devenir une nation sportive de premier plan : près du circuit de Buddh, on prévoit déjà de bâtir en pleine campagne (PDF) un stade de cricket de 100 000 places et une arène dédiée au hockey pouvant accueillir jusqu'à 25 000 personnes.