Michael Schumacher vers la voie de garage

"Schumi" a confirmé qu'il arrêtait la Formule 1 à la fin de l'année. 

Le pilote de F1 Michael Schumacher, le 30 août 2012 à Spa-Francorchamps, en Belgique.
Le pilote de F1 Michael Schumacher, le 30 août 2012 à Spa-Francorchamps, en Belgique. (VALDRIN XHEMAJ / MAXPPP)

F1 - Il ne reste que six Grands Prix au calendrier 2012 pour que Michael Schumacher, septuple champion du monde de F1, conclue sa deuxième carrière par une victoire. Le pilote l'a annoncé, jeudi 4 octobre, sur le circuit de Suzuka, lors d'une conférence de presse.

"Ça faisait quelques mois que j'y pensais et Mercedes a eu l'opportunité de prendre Lewis Hamilton. Ça a facilité ma décision", a reconnu "Schumi", 43 ans, indiquant ne plus avoir "la motivation nécessaire"

Des résultats décevants

Le 28 septembre, son écurie Mercedes avait en effet annoncé qu'il serait remplacé par le Britannique Lewis Hamilton. Mercedes a expliqué, dans un communiqué, que "son énergie et son implication n'ont jamais baissé, même quand les résultats ne correspondaient pas à nos attentes" et qu'elle compte bien "finir 2012 en beauté". 

Les résultats, c'est ce qui a manqué au pilote allemand, qui n'a jamais fait mieux qu'un podium lors de son retour sur les circuits, entamé en 2009. 

Un poste au sein de la direction de Mercedes ?

L'Allemand, dont la popularité reste inégalée dans son pays, est un ambassadeur de la marque Mercedes. Après son retrait de la F1, il avait continué à piloter sur des épreuves d'endurance pour la marque. La rumeur l'envoie désormais à la direction de Mercedes, mais pour un poste qui n'est pas lié à l'écurie de Formule 1 de la marque.

D'après le site spécialisé Fan-F1.com, son agent a été vu en train de discuter avec les représentants d'autres écuries lors du Grand Prix de Singapour. Les rumeurs les plus folles l'envoient chez Ferrari, l'écurie où il a connu ses plus belles années. A 43 ans, la carrière du pilote allemand n'est peut-être pas terminée.