Rallye du Kenya : victoire de Kalle Rovanperä qui s'envole au championnat du monde

Le Finlandais a augmenté son avance en tête du championnat du monde WRC après sa victoire au Kenya.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kalle Rovanperä lors du rallye du Kenya, le 25 juin 2022. (BRIAN OTIENO / ANADOLU AGENCY)

Le jeune Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) s'est adjugé dimanche son quatrième rallye du championnat du monde WRC cette saison en remportant haut la main celui du Kenya, augmentant son avance au championnat du monde.

A 21 ans, Rovanperä s'affirme comme le digne successeur des Français Sébastien Loeb et Sébastien Ogier qui, à eux deux, ont remporté 17 titres ces 18 dernières années (9 pour Loeb et 8 pour Ogier). S'il était sacré à la fin de la saison, il serait, et de loin, le plus jeune champion du monde WRC de l'histoire.

Loeb et Ogier vaincus

Les "deux Sébastien" étaient d'ailleurs présents au Kenya où ils effectuaient l'une de leurs "piges" en WRC, Loeb pour Ford et Ogier, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, pour Toyota. Mais Loeb a collectionné les pépins mécaniques et Ogier a perdu toutes ses chances après avoir crevé vendredi alors qu'il était en tête.

Rovanperä a terminé devant trois de ses équipiers, le Britannique Elfyn Evans à 52,8 secondes, le Japonais Takamoto Katsuta à 1 min et 42 sec et Ogier à plus de 2 min 10 sec. Du coup, Toyota prend aussi le large au championnat avec 246 points devant Hyundai (184) et M-Sport Ford (144).

L'Estonien Ott Tänak, champion du monde 2019, avait lui brisé un arbre de roue quelques heures auparavant, le contraignant à l'abandon. Tänak, vainqueur du précédent rallye de Sardaigne, pourra prendre sa revanche lors de la prochaine épreuve mi-juillet chez lui en Estonie mais aura désormais de la peine à rattraper Rovanperä au championnat. 

Après six manches sur treize, il compte désormais 145 points au classement général du championnat du monde WRC devant le Belge Thierry Neuville (Hyundai), 5e dimanche, avec 80 points et l'Estonien Ott Tänak (Hyundai) dont le compteur reste à 62 points après son abandon au Kenya.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sébastien Ogier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.