Dakar : Sébastien Loeb (BRX) abandonne après de nouveaux soucis mécaniques

Le pilote français Sébastien Loeb (BRX) et son copilote Daniel Elena abandonnent le Dakar, après une nouvelle étape marquée par des problèmes mécaniques. Leur camion d’assistance rapide a lui aussi rencontré des soucis, et ils n’ont été dépannés qu’en fin de journée. Ils ont préféré rejoindre le bivouac de Neom, à l’arrivée, par la route, signifiant leur abandon aux commissaires de course. Pour le nonuple champion du monde des rallyes, la série noire se poursuit sur le Dakar...
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sébastien Loeb a joué de malchance dans ce Dakar 2021 (JULIEN DELFOSSE / DPPI MEDIA)

Sébastien Loeb jette l’éponge. Sa crevaison sur la huitième spéciale, entre Sakaka et Neom, aura été celle de trop. Parti avec 13h32' de retard sur le leader au général Stéphane Peterhansel, et une seule roue de secours, il a rencontré de nouveaux problèmes techniques, et une deuxième crevaison au kilomètre 83. Son camion d’assistance technique, tombé en panne, a mis plusieurs heures pour venir le dépanner. Avec son coéquipier Daniel Elena, ils ont choisi de rentrer au bivouac de Neom par la route, s’exposant à une mise hors-course pour ne pas avoir validé les way-points restants. Ils ont signifié leur abandon à leur équipe, qui a transmis l’information aux commissaires de course.

Pour sa cinquième participation au Dakar, Sébastien Loeb a joué de malchance. Lors de la 1ère étape, il avait subi trois crevaisons. Malgré des résultats encourageants lors des spéciales suivantes, les difficultés se sont enchaînées par la suite. Lors de la 4e étape, il était pénalisé de 5 minutes par les commissaires de course pour un excès de vitesse, entraînant l'ire du nonuple champion du monde des rallyes.

A la 5e spéciale, une erreur de navigation et trois nouvelles crevaisons lui ont fait perdre 50 minutes sur la tête de course. Le lendemain, il est arrivé avec plus de 10 heures de retard par rapport au vainqueur du jour, Carlos Sainz, en raison d’une casse d’un triangle de suspension. Et lors de la 7e spéciale, il était resté bloqué dans le désert, à 30 kilomètres de l’arrivée à cause d’un moyeu cassé. Comme en 2018, Sébastien Loeb, 3e au général lors de sa dernière participation en 2019, abandonne le Dakar.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sébastien Loeb

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.