Cet article date de plus de sept ans.

Sainz a tout arraché

A l'attaque sur cette fin de Dakar, Carlos Sainz en a peut-être un peu trop mis sur l'accélérateur. Le fougueux espagnol a planté son buggy SMG aux alentours du km 195 et aurait arraché une suspension. Déjà largué au classement général, Sainz va encore perdre très gros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Carlos Sainz (SMG) à la portière de son buggy

"Voilà ce qui s’est passé. D’un coup, je note que quelque chose ne va  pas dans la partie avant du buggy, raconte Sainz. La direction n’allait pas bien. Ça bougeait. Quand je freinais, les roues se bloquaient. On a alors décidé d’arrêter et de voir ce qui se passait. Et, là le châssis s’est cassé." Longtemps immobilisé au point de se demander s'il pourrait repartir, le pilote de Philippe Gache a finalement pu réparer sa voiture grâce à McGyver Timo Gottshalk.

"Timo a réussi à fixer le triangle et on a pu arriver comme ça jusqu’au campement", a ajouté le Matador. De retour à faible allure, Sainz peut espérer repartir mercredi. En revanche, Sébastien Loeb l'attendait à l'arrivée pour refaire avec lui la fameuse descente d'Iquique à bord du buggy SMG. Le nonuple champion du monde des rallyes s'est finalement trouvé un autre taxi pour rejoindre le bivouac.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.