Cet article date de plus de deux ans.

Rallye Dakar : de nombreuses questions suite à l'accident grave d'un pilote français

Publié Mis à jour
Rallye Dakar : de nombreuses questions suite à l'accident grave d'un pilote français
Rallye Dakar : de nombreuses questions suite à l'accident grave d'un pilote français Rallye Dakar : de nombreuses questions suite à l'accident grave d'un pilote français (France 2)
Article rédigé par France 2 - N.Perez, P.Golomer, M.Regnault, France 3 Centre-Val-de-Loire, S.Lacombe
France Télévisions
France 2

Un pilote français a été blessé sur le Rallye Dakar, jeudi 30 décembre. Philippe Boutron a été touché avant le départ, dans l'explosion d'un véhicule d'assistance. Si les autorités saoudiennes nient un acte terroriste, de nombreuses questions restent sans réponse.

Dimanche 2 janvier, au départ de la course du Rallye-raid Dakar à Haïl (Arabie Saoudite), les coéquipiers de Philippe Boutron lui ont rendu hommage. Le pilote français, touché aux jambes dans l'accident d'un véhicule d'assistance, devrait être rapatrié en France dans les prochaines heures. Le véhicule a explosé jeudi 30 décembre, à Jeddah (Arabie Saoudite), quelques mètres après sa sortie de l'hôtel. Grièvement blessé, Philippe Boutron et les cinq autres passagers, ont rapidement pu s'extraire. 

L'Arabie Saoudite écarte les soupçons d'ordre criminel 

Les autorités saoudiennes ont aussitôt ouvert une enquête. "On ne peut pas exclure l'acte de malveillance, donc on a décidé avec les autorités d'augmenter fortement les mesures de sécurité sur le rallye. On les a renforcés à tous les niveaux et on attend de savoir réellement ce qui s'est passé", a commenté David Castera, le directeur du Dakar. De son côté, le ministère de l'Intérieur saoudien évoque un accident, et a écarté tout soupçon d'ordre criminel. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.