Parcours technique, étapes clés... ce qu'il faut retenir de la présentation du Dakar 2021

Le parcours du Dakar 2021, disputé du 3 au 15 janvier en Arabie saoudite, a été dévoilé ce mercredi après midi. Le célèbre rallye-raid se disputera pour la deuxième fois de son histoire dans ce pays. Le parcours partira et arrivera à Jeddah, sur les bords de la mer Rouge pour 7645 kilomètres au total. Voici ce qu'il faut savoir sur le parcours de l'édition 2021.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.

• Le parcours en sens inverse

Contrairement à l'édition 2020, le Dakar 2021 parcourra l'Arabie saoudite dans l'autre sens. Cette année, le rallye se terminera ainsi en longeant la mer Rouge du nord au sud alors qu'en 2020, le Dakar commençait par ce tronçon effectué dans le sens inverse. L'objectif de David Castera, le directeur de la course, était surtout d'éviter l'Empty Quarter, le désert près de Riyad, au sud-est du pays, pour ne pas retrouver comme l'année précédente un parcours monotone. Au total, ce sont donc douze étapes programmées entre Jeddah et Jeddah, du 3 au 15 janvier avec un jour de repos prévu le 9 janvier à Ha'il. Les pilotes avaleront 7645 kilomètres dont 4700 de course.

• Deux étapes en boucle

La troisième (5 janvier) et la neuvième étape (12 janvier) seront réalisées en boucle avec une unique ville d'arrivée et de départ. Le 5 janvier, les pilotes tourneront autour de Wadi Ad-Dawasir et le 12 janvier, l'étape se déroulera autour de Neom, tout au nord-ouest de l'Arabie saoudite. La direction de course souhaitait proposer ce type d'étapes afin de prolonger l'exploration de certaines régions et de certains secteurs, notamment pour ajouter un maximum de portions techniques. De plus, les organisateurs proposent un peu de répit aux équipes d'assistance qui n'auront pas à se déplacer dès le départ de l'étape vers la ville d'arrivée.

Des dromadaires croisés par les organisateurs du Dakar 2021

• Une seule étape mono-terrain

Après un Dakar 2020 jugé trop rapide, avec peu de portions techniques, la direction de course souhaitait absolument varier les terrains de jeu durant l'édition 2021. C'est chose faite. Le parcours ne propose en effet qu'une seule étape mono-terrain. La 6e étape entre Buraydah à Ha'il se déroulera uniquement sur le sable. Les onze autre étapes proposeront aux pilotes une variété impressionnante de paysages et de surfaces. Entre cailloux, sable et pistes, les pilotes devront gérer leur monture dans des portions assez techniques mêlées à des secteurs plus rapides.

• Une avant-dernière étape marathon

C'est indéniablement sur cette avant-dernière étape que le Dakar 2021 pourrait se jouer. Longue de 511 kilomètres, la spéciale entre Al-Ula et Yanbu est tout simplement la plus longue avant-dernière étape de l'histoire. "C'est l’étape la plus difficile de ce Dakar", a alerté David Castera. Des pistes cassantes, 100 kilomètres de cordons de dunes pénibles, les pilotes devront tenir la distance ce jeudi 14 janvier pour espérer prendre part au podium du lendemain soir, à Jeddah.

Voiture de l'organisation, lors des reconnaissances du Dakar 2021

• Le prologue, nouveauté de l'édition 2021

Le Dakar tente d'innover pour cette édition 2021. Les organisateurs ont annoncé ce mercredi la création d'un prologue disputé avant la première étape. Long de 11 kilomètres sur un sol dur, le prologue permettra de déterminer l'ordre de départ de la première étape entre Jeddah et Bisha (277 km) sur laquelle le parcours caillouteux mettra à mal les pneus.

• Création d'une nouvelle catégorie

Le Dakar créée une nouvelle catégorie de véhicules pour la prochaine édition. Cette catégorie s'intitulera Dakar Classic et mettra en compétition les véhicules anciens (autos et camions) des années 80 et 90, ayant déjà participé au Dakar. Cette catégorie sera une épreuve de régularité avec des vitesses moyennes à respecter. Chaque jour, plusieurs zones permettront d’établir un classement basé sur le respect de moyennes savamment établies en fonction du terrain rencontré. Ils rouleront sur des spéciales différentes de la course principale.

• Loeb, Peterhansel, Sainz : un plateau relevé

Près de 330 équipages seront au départ de Jeddah le 3 janvier 2021 dont 16 femmes, 142 débutants et 15 Saoudiens. Dans la catégorie motos, ils seront 109 au départ dont 4 femmes et 39 débutants. Le tenant du titre Ricky Brabec sera de la partie tout comme Pablo Quintanilla, deuxième l'année passée.

Le plateau automobile est lui particulièrement relevé avec pas moins de 15 titres cumulés par cinq anciens vainqueurs : le tenant du titre Carlos Sainz, Nasser al-Attiyah, Stéphane Peterhansel, Giniel De Villiers et Nani Roma. Il faudra aussi compter sur Sébastien Loeb pour sa deuxième participation qui souhaite "participer à la bagarre" comme il l'a annoncé lors de la présentation du parcours. Le quintuple vainqueur en moto Cyril Desprès sera de nouveau au départ en voiture pour la sixième année consécutive, associé cette année à Mike Horn dans un projet de véhicule à énergie alternative. Au total, 70 équipages en automobile prendront le départ dont 31 rookies.

Des dromadaires croisés lors des reconnaissances du Dakar 2021

• Le premier bivouac à énergie verte

Le patron du Dakar David Castera a annoncé l'organisation du premier bivouac à énergie verte de l'histoire lors de cette édition 2021. Ce bivouac éco-responsable prendra place à Neom, au soir des 8e et 9e étapes du rallye-raid. Le bivouac sera alimenté en énergie solaire. Les organisateurs ont choisi la ville de Neom car celle-ci est un projet de ville futuriste, basée sur les technologies nouvelles.

• Le roadbook distribué le matin

C'était la grande nouveauté de l'édition passée. Les organisateurs avaient décidé de distribuer le roadbook le matin pour quatre étapes en 2020. Pour la prochaine édition, cette nouveauté sera généralisée à l'ensemble des étapes. Les automobiles recevront le roadbook 10 minutes avant le départ de la spéciale alors que les motos auront 20 minutes pour s'en imprégner. L'objectif est de placer les pilotes et co-pilotes dans des conditions d'égalité concernant la navigation. Par ailleurs, les équipages inscrits en élite dans les catégories autos, SSV et camions auront dans leurs habitacles une version électronique du roadbook disponible sur une tablette. À terme, toutes les catégories utiliseront cette technologie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.