MotoGP - GP des Pays-Bas : Fabio Quartararo ne laisse aucune chance à ses adversaires et signe une 4e victoire cette saison

Le Français, parti en deuxième position, a réalisé un excellent départ avant de survoler la course, dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo sur sa Yamaha le 25 juin 2021. (GIGI SOLDANO / DPPI via AFP)

Après un duel avec Francesco Bagnaia (Ducati) durant les premiers tours, Fabio Quartararo s’est envolé pour remporter d'une main de maître le Grand Prix des Pays-Bas, dimanche 27 juindevant son coéquipier Maverick Vinales et le champion du monde Joan Mir (Suzuki). Sur le circuit d’Assen, la "cathédrale de la vitesse", et ses 18 virages, le pilote français a réalisé le meilleur départ et n’a commis aucune faute. Il conforte sa place de leader du championnat du monde MotoGP. 

Fabio Quartararo assomme ses concurrents. Alors que son coéquipier chez Yamaha, Maverick Vinales, parti en pole, a réalisé un mauvais départ, "El Diablo" s’est envolé avec Federico Bagnaia. Les deux hommes se sont doublés chacun leur tour durant les premiers tours, mais Quartararo, patient, a attendu le 7e tour pour prendre définitivement l’avantage sur l’Italien. Il a alors pris une demi-seconde d’avance dès le tour suivant. 

Zarco, quatrième, perd du terrain sur Quartararo au classement des pilotes

Pendant que le Niçois creusait l’écart sur ses poursuivants, derrière, Valentino Rossi (Yamaha Petronas) est violemment sorti de la piste, détruisant sa moto au passage. Marc Marquez (Honda), parti 20e, est parvenu à remonter 10 places en quatre tours, avant de finir 8e. Au tour 15, le Français Johann Zarco (Ducati Pramac) a profité d’une pénalité imposée à Bagnaia pour monter provisoirement sur le podium, mais le champion du monde Joan Mir l’a ensuite doublé.

L’avance prise par Fabio Quartararo lui a permis de rester tranquillement en tête malgré la remontée de Maverick Vinales dans les derniers tours. "Pour être honnête, j'aurais pu être un peu plus rapide, mais j'avais mal aux bras", a-t-il déclaré après la course. "El Diablo" remporte son quatrième succès de la saison et conforte sa place de leader au championnat du monde. Avant la pause estivale, il compte 34 points d’avance sur son dauphin Johann Zarco, quatrième aux Pays-Bas.



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.