MotoGP : Fabio Quartararo éjecte Johann Zarco de la Q2 à la dernière seconde de la troisième séance d'essais du GP d'Autriche

La troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Autriche a offert un spectacle prometteur pour les qualifications et la course de dimanche. Le Français a arraché sa place dans les dix meilleurs temps des essais dans les ultimes secondes de la session de ce samedi matin. Il éjecte par la même occasion son compatriote Johann Zarco, qui devra repasser par la Q1. En difficulté vendredi, le principal rival de Quartararo, Maverick Viñales, s'est repris.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo (Yamaha-Petronas) lors des essais du Grand Prix d'Autriche (GIGI SOLDANO / DPPI MEDIA)

44 millièmes. Un rien qui change beaucoup pour Fabio Quartararo. Le pilote français (Yamaha-Petronas) est parvenu à grappiller sa place dans les dix meilleurs temps des séances d'essais dans son dernier tour samedi lors des libres 3 sur le circuit de Spielberg, en Autriche. Pour 0"044, le leader du championnat du monde a bouté Johann Zarco hors du Top 10, synonyme de qualification directe pour la deuxième partie des qualifications en début d'après-midi.

Le soleil et une piste quasiment sèche ont affolé le paddock et ont permis à de nombreux pilotes d'améliorer leur marque de vendredi. Parmi eux "El Diablo" Quartararo a eu très chaud, poussé à la onzième place par Maverick Viñales (Yamaha), enfin performant sur le Red Bull Ring ce week-end. Mais un dernier effort en toute fin de séance a finalement permis au Tricolore d'arracher sa place en Q2. Dommage pour Johann Zarco, performant vendredi mais qui n'est pas parvenu à conserver son rang durant cette troisième séance d'essais. En pole position la semaine passée en République tchèque puis troisième en course, le pilote Avintia aura fort à faire pour s'extraire de la Q1 face notamment à Valentino Rossi, ou encore Brad Binder, vainqueur dimanche dernier à Brno. Le meilleur temps reste à l'actif de Pol Espargaro (KTM) devant Andrea Dovizioso (Ducati) et Viñales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.