Moto GP : L'octuple champion du monde Marc Marquez ne participera pas à la première course de la saison au Qatar

Marc Marquez ne disputera pas la course d'ouverture du MotoGP. L'équipe médicale du championnat du monde a jugé que cela serait imprudent pour le pilote Honda de retourner en piste après sa troisième opération subie au bras droit en décembre dernier. Marc Marquez se soumettra à un nouveau bilan médical le 12 avril prochain.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Espagnol Marc Marquez (Honda) va manquer le début de la saison 2021 (AFP - JAVIER SORIANO) (JAVIER SORIANO / AFP)

C'est Honda qui l'a annoncé via un communiqué. Marc Marquez ne participera pas au premier Grand Prix de la saison, qui se déroulera au Qatar dimanche. Absent depuis juillet 2020 suite à un grosse chute lors du Grand Prix d'Espagne, le pilote Espagnol avait depuis subi trois opérations au bras droit. La dernière en date remontait au mois de décembre. 

Des signes de récupération de son avant bras avaient tout de même permis à l'octuple champion du monde (6 titres en MotoGP) de recommencer à rouler ce mois-ci. Mais avec une longue période inactive sur les pistes, un retour accéléré est peu prudent. Marquez devra donc patienter encore un peu avant de retrouver le bitume en compétition. 

La pilote s'est exprimé sur les réseaux sociaux faisant part de sa déception. Mais il préfère tout de même rester raisonnable en acceptant la décision du staff médical : "Après le dernier examen avec l'équipe médicale, les médecins m'ont fait savoir que le plus prudent était de ne pas participer au Grand Prix du Qatar et de poursuivre le plan de rééducation que nous avons suivi ces dernières semaines. J'aurais adoré pouvoir participer à la course d'ouverture du Championnat du Monde, mais il va falloir continuer à travailler pour pouvoir récupérer les conditions optimales qui permettent de reprendre la compétition."

Voir le post sur Instagram

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.