Le Qatar propose de vacciner tout le paddock de Moto GP contre le coronavirus

Le Qatar, qui accueille les essais hivernaux et les deux premiers Grands Prix de la saison, et le MotoGP ont proposé de vacciner le paddock contre le Covid-19, dans un communiqué jeudi 11 mars.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Maverick Vinales (Yamaha) lors des essais au Qatar le 5 mars 2021 (GIGI SOLDANO / STDIO)

"L'État du Qatar a considérablement intensifié son programme de vaccination en 2021 et, grâce à ces progrès, il est en mesure d'offrir à tous les membres itinérants du MotoGP un accès au vaccin", est-il précisé dans ce communiqué publié jeudi 11 mars.

Entre les essais d'avant-saison de la catégorie MotoGP qui ont débuté le 5 mars, ceux de Moto2 et Moto3 du 19 au 21 mars et les deux premiers GP les 28 mars et 4 avril, le Championnat du monde de vitesse moto s'est établi pour un mois dans le pays, sur le circuit de Losail.

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM), l'IRTA, qui représente les équipes, et le promoteur du championnat, Dorna Sports, "tiennent à remercier l'État du Qatar d'offrir à la famille du MotoGP cette incroyable opportunité qui permettra de minimiser tout risque pour l'avenir du championnat et de tous ses membres", conclut le communiqué.

Bahreïn, qui accueille les essais d'avant-saison de Formule 1 de vendredi à dimanche et le premier GP de 2021 le 28 mars, a fait la même proposition, sans toutefois recevoir le soutien du promoteur du championnat, Formula 1, ou de la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.