Cet article date de plus de trois ans.

La Formule 1 conclut un partenariat avec le géant chinois de l'internet Tencent

Avant le départ du Grand Prix de Chine ce dimance, les promoteurs de la Formule 1 ont dévoilé vendredi avoir conclu un partenariat avec le géant chinois de l'internet Tencent, qui va renforcer la diffusion de la discipline sur les supports numériques en Chine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

En marge du GP de Chine qui a lieu ce week-end à Shanghai, les promoteurs de la Formule 1 ont annoncé, via un communiqué, un partenariat avec le géant de l'internet chinois : "Tencent devient un nouveau partenaire média numérique sur le marché chinois", ce qui doit permettre à la F1 "de renforcer sa présence dans un pays clé pour la croissance à long terme des fans de la catégorie reine du sport automobile".

"Ce partenariat permettra aux fans chinois de suivre les courses en direct sur PC et plateformes mobiles, notamment via Tencent Sports, Tencent News, Tencent Video, QQLive et Tian Tian Kuai Bao, les plateformes de médias sociaux, comme WeChat", précise le texte. WeChat, la messagerie multifonctions de Tencent, compte plus d'un milliard de comptes d'utilisateurs, soit la plus grande communauté en ligne au niveau mondial, a récemment assuré Pony Ma, le fondateur et président de ce groupe valorisé à plus de 500 milliards de dollars.

"En plus des Grands Prix restants de cette saison, les plateformes de Tencent offriront une combinaison sophistiquée de différents flux vidéo et de données combinant plusieurs flux de sessions en direct et des données d'accompagnement attrayantes ainsi qu'un contenu complet post-session", détaille le communiqué.
Deux accords distincts ont également été signés par la F1 avec Guangdong TV et Shanghai TV. Ils font suite à ceux mis en place le mois dernier avec CCTV, le réseau principal de la télévision publique chinoise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.