Cet article date de plus de huit ans.

GP d'Italie: Hamilton s'impose, Alonso 3e

Lewis Hamilton (McLaren), parti en pole-position, a remporté le Grand Prix d'Italie en menant de bout en bout la course. Il devance le Mexicain Sergio Pérez (Sauber) et l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), auteur d'une superbe remontée. Alonson fait une belle opération au classement des pilotes en raison des abandons des Red Bull de l'Allemand Sebastian Vettel et l'Australien Mark Webber.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Déjà dominateur lors des essais, Hamilton a mené quasiment de bout en bout, sauf quand Pérez a brièvement  pris la tête de la course à la faveur des changements de pneus. Le Mexicain a  terminé en trombe, dépassant les deux Ferrari pour monter sur son 3e podium de  la saison, alors qu'il était parti de la 12e place sur la grille de départ. D'où sa joie légitime à l'arrivée après "une course incroyable". 

C'est la 3e victoire d'Hamilton, forcément satisfait à l'arrivée, cette saison, la 20e de sa carrière, après le GP du Canada en juin et le GP de Hongrie fin juillet. Elle lui permet de se replacer dans la course  au titre en reprenant dix points d'Alonso même si le pilote de la Scuderia continue de marquer des points précieux dans sa quête d'un troisième titre. 

L'Espagnol a réalisé une course exceptionnelle après s'être élancé à la dixième place sur la ligne de départ. Pourtant, il a failli tout perdre lors d'un dépassement  très risqué sur Vettel qui a ensuite coûté une pénalité sévère à l'Allemand et  l'a fait chuter au classement. "Ce n'était pas une course facile, car on savait  qu'on avait une voiture très rapide mais il fallait remonter au classement", a  dit Alonso.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.