Cet article date de plus de quatre ans.

GP d'Australie : Lewis Hamilton meilleur temps des essais libres 1 et 2

Lewis Hamilton (Mercedes) a mis d'emblée la pression sur la concurrence en dominant, ce vendredi, les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Australie, manche d'ouverture de la saison 2017 de Formule 1, dont la vitesse sera le maître mot au vu des chronos. Sous le soleil et des températures clémentes (une vingtaine de degrés), le Britannique a bouclé son meilleur tour en 1'23"620 en pneus super-tendres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Au volant de sa Mercedes numéro 44, Lewis Hamilton a déjà signé un temps record lors des premiers essais libres du GP d'Australie. (HOCH ZWEI / HOCH ZWEI)

Un Hamilton déjà record

Le temps signé par le triple champion du monde est inférieur au record en course du circuit de l'Albert Park, à Melbourne, établi par l'Allemand Michael Schumacher au volant d'une Ferrari en 2004 (1'24"125). Inférieur également au temps de sa pôle position réalisée l'an dernier au volant de sa Mercedes (1'23"837). Lewis Hamilton, en pneus ultra-tendres alors que les autres écuries se contentaient de tendres et super-tendres, s'est rapproché à un dixième du record de Schumacher lors de la première séance d'essais, avant donc de l'améliorer au cours de la seconde.

Classement des essais libres 1

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1'24"220 (22 tours)

2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1'24"803 (25 tours)

3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) 1'24"886 (19 tours)

4. Max Verstappen (NED/Red Bull) 1'25"246 (19 tours)

5. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1'25"372 (16 tours)

Classement des essais libres 2

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1'23"620 (34 tours)

2. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1'24"167 (35 tours)

3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1'24"176 (34 tours)

4. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1'24"525 (30 tours)

5. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) 1'24"650 (27 tours)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.