Formule 1 : Max Verstappen domine encore Lewis Hamilton au GP de Styrie

Le Néerlandais s'est imposé dimanche sur le circuit de Spielberg, signant sa quatrième victoire de la saison, la quatrième consécutive d'une Red Bull.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Max Verstappen (Red Bull) lors du Grand Prix de Styrie (Autriche), dimanche 27 juin 2021. (JOAO FILIPE / DPPI via AFP)

Red Bull prend le dessus. Lors de la huitième épreuve de la saison, les hommes de Christian Horner ont remporté la victoire pour la cinquième fois. On l'attendait à domicile, il n'a pas déçu. Max Verstappen s'est imposé lors du Grand Prix de Styrie (Autriche), dimanche 27 juin, signant sa 4e victoire cette saison. Le Néerlandais, plus que jamais leader du championnat, s'est montré totalement dominateur sur le circuit portant le nom de son écurie (Red Bull Racing Ring). Pour le quatrième Grand Prix de suite, l'écurie autrichienne s'est imposée en dominant les Mercedes de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas.

De l'avance pour Verstappen et Red Bull 

Parti en pole position, la deuxième consécutive cette saison, Verstappen a rapidement creusé l'écart avec les autres (disposant de quatre secondes d'avance sur Hamilton et près de 17 sur Perez, troisième, au tiers de la course). Le rythme de la Red Bull du Néerlandais était bien trop rapide pour les Mercedes, qui n'ont jamais inquiété le pilote de 23 ans.

C'est la troisième fois que Verstappen s'impose à Spielberg, après ses sacres en 2018 et 2019 lors du Grand Prix d'Autriche. Avec cette quatrième victoire de la saison, sa deuxième d'affilée après le GP de France, l'actuel leader du championnat augmente son avance sur son concurrent direct au général, Hamilton (victorieux de trois courses). Le septuple champion du monde a toutefois limité un peu les dégâts en signant le meilleur chrono en course sur le fil, dans le dernier tour. La réussite de Verstappen fait les affaires de son écurie Red Bull, qui enchaîne une quatrième victoire en Grand Prix et compte démormais 40 points d'avance sur Mercedes au classement des constructeurs.

Abandon prématuré pour Gasly

Les premières centaines de mètres ont été laborieuses pour les francophones, même cruelles pour Pierre Gasly. Le pilote tricolore d'AlphaTauri a été contraint à l'abandon dès le premier tour après un accrochage avec Charles Leclerc (Ferrari). Une collision qui a provoqué une crevaison de l'AlphaTauri mais aussi des dégâts sur l'aileron avant de la Ferrari Monégasque, obligé de s'arrêter pour le changer. Avec cet abandon "extrêmement frustrant", le deuxième de la saison après celui du Grand Prix de Bahreïn fin mars, Gasly a vu sa série de six arrivées consécutives dans les points s'arrêter.

Déception aussi pour George Russell. Le pilote Williams, pourtant bien parti pour offrir les premiers points de la saison à son écurie, a connu des problèmes de pression d'air qui l'ont obligé à s'arrêter longuement à deux reprises avant d'abandonner. Mal embarqué, Charles Leclerc a de son côté réalisé une fantastique remontée depuis sa 18e place, franchissant la ligne d'arrivée en 7e position. 

La gomme va encore chauffer à Spielberg puisque le circuit Red Bull accueille la prochaine manche, le Grand Prix d'Autriche, dimanche 4 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.